[RENCONTRE AVEC] ANNIE-GISÈLE COUSTY

1. Pouvez-vous nous présenter votre livre ?

C’est le roman sensible d’une femme en proie à son incapacité d’accepter sa vie.

2. Quelles sont vos sources d’inspirations ?

La mémoire des mots, des sons, des images.

3. Quel est le livre qui vous a donné envie d’écrire ?

« La peau de chagrin ». H. Balzac.

4. Si vous deviez vous décrire en trois mots, quels seraient-ils ?

Rêveuse, romantique, sensible.

5. Quelle est votre citation favorite ?

« Dans la vie, rien n’est à craindre, tout est à comprendre ». M.Curie.

6. Quel est votre mot préféré ?

Aimer.

7. Quel est votre rituel d’écriture ?

Chaque chose à sa place.

8. Le livre que vous auriez aimé écrire ?

« Autant en emporte le vent ».

9. Stylo ou clavier ?

Les deux.

10. Le mot de la fin ?

Ite missa est.

 

AVIS ÉDITEUR : 

D’un stigmate de l’enfance, Annie-Gisèle Cousty en fait un chemin de vie et nous amène à reconsidérer les épisodes survenus trop tôt dans nos existences. Lucide et profondément humain, ce roman interroge, enseigne et submerge.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *