Actualités

L'arrivée des mastodontes du web sur le marché du livre a fait beaucoup de mal aux librairies indépendantes du monde entier. Celles-ci ont dû s'adapter pour survivre en développant des concepts innovants et surprenants. Petite sélection de librairies toutes plus originales les unes que les autres.

Péniche café librairie L'eau Et Les Rêves 

Alors que de nombreuses péniches des quais de Seine se sont reconverties en terrasses et lieux de vie nocturne, ce petit bateau amarré le long du canal de l’Ourcq, dans le 19e arrondissement, a quant à lui choisi de nous emmener sur la côte Atlantique à travers la littérature. Dans la cale de L’eau et les rêves, ce sont des centaines de livres neufs ou d’occasion, liés de près ou de loin à l’univers maritime, que l’on découvre. Romans d’aventures (on peut parier sur la présence des romans initiatiques de Jules Verne !), récits de voyage, ouvrages techniques sur la navigation ou les fonds marins…Chaperonnée par des passionnés, cette jolie librairie qui a conservé l’intérieur typique d’une chaloupe se positionne comme l’antre marine de la capitale. De quoi plonger les Parisiens dans des livres de qualité…

© La Parisienne du Nord

La mouette rieuse

Conçu comme un concept-store culturel, ce lieu situé en plein coeur du Marais historique, entre les rues des Francs-Bourgeois et des Rosiers, déjoue la mise en scène classique d’une librairie et nous entraine sur des chemins de traverse. Sur trois niveaux et une surface de 470m2, la Mouette Rieuse se présente comme une continuité de la ville avec des ambiances différentes. Alors que le rez-de-chaussée s’affiche comme une rue marchande pour une ambiance citadine, le premier étage est construit comme un cabinet de curiosités et un salon de lecture propice à la détente. Le dernier étage, enfin, aux allures de loft tient lieu de salle d’exposition. Dans le prolongement de la librairie, un espace restauration offre un intermède savoureux à tout autre moment de la journée, mais on peut aussi faire quelques achats à l’épicerie fine.

La plus petite librairie du monde

Et voici la plus petite librairie du monde ! Située dans l’un des quartier les plus pauvres de Ougadougou au Burkina Faso, elle est construite de planches, de tôles et de quelques clous. Appelées également “kiosque”, ces petites baraques abritent généralement des bars, des épiceries ou des revendeurs de pièces détachées en tous genres. Mais celle-ci a la particularité d’être la seule librairie ! Même si la population burkinabé est majoritairement analphabète, cela n’a pas empêché Yacouba, propriétaire des lieux, d’ouvrir sa toute petite boutique. Amoureux des livres, il souhaite les partager avec tous les habitants.

© David Pace

Le Sketchbook Project de Brooklyn (NYC, USA)

Le concept de cette librairie unique ? Inviter des artistes (ou non d’ailleurs) à exprimer leur art sur un carnet de croquis vierge. De jeunes talents venant du monde entier peuvent alors créer, exprimer leurs pensées, leurs réflexions mais aussi et surtout partager leur voyage de façon singulière et artistique. Une fois le carnet terminé, celui-ci passe devant un jury qui assigne une référence et décide ou non de le placer dans la librairie. Ainsi tous les visiteurs peuvent feuilleter ce qui s’apparente davantage à des œuvres artistiques plutôt qu’à de simples carnets de voyage.

La Belle Hortense

La Belle Hortense, créée en 1997, ne se contente pas de vendre des livres, puisqu’il s’agit en réalité d’un bistrot-librairie dans lequel vous pourrez non seulement déguster de grands vins mais aussi lire vos livres préférés. Cette librairie propose toute une sélection de romans et beaux-livres que vous pouvez consulter sur place, tout en buvant un café ou un verre de vin. Si vous ne souhaitez pas rester au bar, vous pouvez vous isoler dans la salle située dans le fond de la boutique, où vous pourrez lire tranquillement. Leur carte des vins propose des variétés de la France entière mais faites attention, le prix au verre est assez élevé, il est donc plus intéressant d’acheter une bouteille. Dans cette librairie vous ne trouverez que peu de romans contemporains mais une grande quantité de classiques, de poèmes et de livres philosophiques. Et si cela vous intéresse, sachez que la librairie organise une exposition par mois dans la salle du fond.

Sources : pariszigzag.fr, anousparis.fr, blog.exploratology.comgenerationvoyage.fr

Hier a eu lieu la Journée Internationale du Rire. L'occasion pour les Éditions du Panthéon de vous proposer une sélection d'ouvrages empreints d'humour, en espérant qu'elle fasse du bien à vos zygomatiques 😉

(Photo by Dan Cook on Unsplash)

1. Besoin d'un conseil ? Les copines : rien de pire ! de Lilik

Quand nous sommes un peu perdus, que nous nous sentons un peu bloqués par une situation ou quand nous cherchons des réponses à nos questionnements existentiels, notre réflexe est souvent le même : les copines.
Seulement voilà, à défaut de nous donner des conseils constructifs susceptibles de nous aider, elles se contentent généralement de nous inonder avec ce qu’elles auraient fait à notre place. Super.

Entre petites mesquineries et grandes morales, toujours agrémentées d’une bonne dose d’humour, les recommandations de nos « bonnes copines » sont souvent farfelues et, toutes bienveillantes qu’elles soient, parfois difficiles à suivre ! Lilik nous dévoile ainsi une galerie de personnages hauts en couleur et plus ou moins sages dans ce petit guide de conseils plein de malice et de bonne humeur. Une pépite de second degré à consommer sans modération.

Lire un extrait : http://livre.immateriel.fr/fr/read_book/9782754736695/#pct0

2. Perpète de Patrick Quibel

« Perpète  ! J’ai eu perpète  ! Enfin, c’est lui qui a eu perpète  !… Eh oui, ma dixième en dix ans  ! Senlis, Montauban, Évreux, c’est mon tour de France à moi des condamnations à perpétuité… Tu l’as dit, c’est un vrai record ! Et tout ça, sans dopage ! À propos de dopage, mets une bouteille de champagne au frais  ! »

Bogdan Popescu a été condamné à perpétuité à la suite du réquisitoire du procureur Chatelet. Décidé à prouver son innocence, il s’évade et séquestre son accusateur afin de se confronter à lui. Il découvre alors que la maîtresse du magistrat est la femme avec laquelle il se trouvait le soir de son prétendu crime… mais elle refuse de témoigner ! Dans cette comédie satirique à la Marcel Aymé, patinée d’un humour dansant aux frontières de l’absurde, l’auteur dévoile les coulisses d’une justice parfois discutable et met en lumière l’obscur jeu du paraître.

Avis éditeur : Véritable comédie satirique, « Perpète » nous raconte avec un humour grinçant les jeux du paraître dans le monde de la Justice. Une pièce de théâtre aussi instructive que distrayante.

Lire un extrait : http://livre.immateriel.fr/fr/read_book/9782754736695/#pct0

3. 2020 : les bijoux du président de Philippe Rhöve

« (…) Dans quelques jours, Daffy Crump prête à nouveau serment et sa ministre de la Culture (hum hum), Mik Quart-de-Chiant, a menacé notre Premier ministre Benji Ramon d’interdire aux touristes ricains de mettre les pieds au pays du foie gras. Nos services ont pourtant retrouvé les voleurs de ses bijoux, mais elle n’a jamais pardonné le fait qu’on l’ait ligotée à une chaise en sous-vêtements, et foutu la trouille aux miches en 2016.
– Alors quoi ?
Le parrain commanditaire n’a jamais pu être pincé, on l’appelle le “Carlos aux diamants”. Si vous mettez la main dessus on l’envoie direct aux US, ce qui nous évitera probably un incident diplomatique ; ce serait surtout un geste vers cette grande nation recroquevillée sur elle-même depuis quatre ans et qui refuse de verser le moindre dollar pour protéger l’Europe des Russes (ses nouveaux amis), des Chinois, ni même de la péninsule arabique, voire de l’Iran ; que sais-je encore ! »

2020. Cela fait quatre ans que Jean-Luc Mésendonc est au pouvoir en France. Le pays vit des jours paisibles jusqu’au jour où le président des États-Unis, Daffy Crump, menace le tourisme français. La bague en diamants de sa ministre de la Culture, Mik Quart-de-Chiant, a été volée en France. Débute alors une affaire invraisemblable qui mène le commissaire Aldo Sanfilippo et son équipe vers une enquête d’ordre mondial…

C’est d’une plume effrontée et amusante que les premières lignes dévoilent un roman fictionnel aux références fines et parfois impertinentes. Comment va se dérouler cette enquête « géopolitique » rocambolesque ? Une chose est sûre, l’auteur y a glissé de nombreux pastiches de la société actuelle.

Avis éditeur : À la fois comique et surprenant, le roman de Philippe Rhöve nous rappelle à quel point l’actualité de l’année écoulée fut aussi absurde qu’inattendue. C’est dans un style original qu’il réussit l’exercice du pastiche-multiple !

Lire un extrait : http://livre.immateriel.fr/fr/read_book/9782754736695/#pct0

4. Comment j’ai rencontré l’Empereur d'Alain Gardella

« Mais que contenait donc cette antiquité ?
Sans trembler, je posai mes mains sur le couvercle et le soulevai, d’un coup d’un seul ! Je ressentis alors comme une immense aspiration… D’une puissance… D’une force… Impossible de lutter. Je venais d’être happé par le vide. Tout allait très vite. Je me retrouvai dans le noir absolu.
Voir les murs bouger après trois bouteilles de whisky ferait penser à une nuit dans une nurserie à côté. »

Au détour d’un pari douteux fait lors d’une soirée trop arrosée, le gouailleur Sébastien Perroni se retrouve devant un mystérieux coffret aux propriétés pour le moins singulières : à peine en a-t-il soulevé le couvercle qu’il se retrouve projeté en pleine bataille napoléonienne ! Notre héros désireux de rentrer chez lui n’est pas au bout de ses surprises… car l’Empereur n’est pas loin.

Voyage dans le temps aux atours rocambolesques et narré par un héros attachant à la langue bien pendue, ce récit mêle humour désopilant et sens aigu de la péripétie invraisemblable.

Avis éditeur : De César à Hitler, ce roman retrace les situations ubuesques d’un héros dépassé par les événements. Un vrai divertissement.

Lire un extrait : http://livre.immateriel.fr/fr/read_book/9782754736695/#pct0

À l'occasion de la Journée Mondiale du livre et du droit d'auteur qui a lieu aujourd'hui, petit rappel sur qui nous sommes aux Éditions du Panthéon.

Aux Éditions du Panthéon, nous avons la certitude que la diffusion d’idées et le partage d’expériences sont une des principales richesses d’une société. Nous souhaitons ainsi donner à chaque auteur une chance de partager son talent, donner une existence autonome et durable à son œuvre.

Créées au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale, les Éditions du Panthéon ont été relancées en 1992. Fortes de leur histoire, c’est aujourd’hui un éditeur à taille humaine qui a su allier la tradition littéraire aux nouvelles technologies de l’édition du livre, tout en continuant à porter les mêmes valeurs qui font sa force et son intérêt : amour de la littérature, respect de l'auteur, et attachement au livre.

Parce que dans notre maison d'édition, nous sommes curieux et éclectiques, parce que nous avons soif d'apprendre et de découvrir, et parce que chaque texte est pour nous unique, nous consacrons à nos auteurs toute notre attention, de la réception du manuscrit à son impression, de la promotion à la commercialisation de l'ouvrage.

De l’essai au roman, en passant par le recueil de poèmes ou le récit autobiographique, la mission de notre maison d'édition est de permettre à chaque auteur d’être publié, de partager son talent et de pouvoir s’exprimer en toute liberté.

La maison est installée à Paris, depuis sa création, lieu emblématique de la littérature et de l’édition française qui bénéficie d’un rayonnement international.

Les 2 500 livres publiés à ce jour par les Éditions du Panthéon sont représentatifs de la diversité de notre catalogue. Dans sa démarche éditoriale, la maison accorde une importance particulière au respect des valeurs humaines et éthiques, indissociables des préceptes humanistes qui président à tout acte de création littéraire.

<< Découvrez notre catalogue >>

Après l'Afrique, le Canada et la Belgique, c'est au tour de quelques-uns de nos auteurs suisses d'être à l'honneur sur le Blog des Éditions du Panthéon. Service !

1. Le cadeau des anges de Philippe Billard

« Cela fait maintenant cinq ans…
Cinq années que nous partageons et mélangeons nos vies.
Cinq ans que l’on se dit je t’aime chaque soir avant d’éteindre la lumière, chaque matin avant de partir travailler. JE T’AIME… »

Une rencontre inespérée et voilà la passion qui emporte l’âme dans un tourbillon d’émotions. Les voyages, la vie à deux, les anecdotes qui forment le socle de la vie d’un couple sont ici relatés avec toute la tendresse que suscite le souvenir heureux.

Avis éditeur : Comment résister à la tentation d’aimer ? Philippe Billard nous propose un témoignage empreint de tendresse dans lequel il relate le souvenir heureux d’une rencontre inespérée.

Lire un extrait : http://livre.immateriel.fr/fr/read_book/9782754736695/#pct0

2. Unicuique Fatum de Jean-Pierre Aymon

« Mika observait les nuages qui s’amoncelaient sur les sommets préalpins du Chablais. La cime de l’Est avait complètement disparu derrière d’imposantes masses blanches et duveteuses, que faisaient briller quelques rayons de soleil isolés. La lourdeur de l’air annonçait depuis quelques heures un orage qui devait rafraîchir l’atmosphère, mais qui ne venait toujours pas.»

Dans une ville paisible du Bas-Valais, en Suisse, le destin frappe la femme de Mika sous la forme d’une maladie incurable. Lorsque la question de l’euthanasie active est soulevée, le drame familial bascule dans un conflit sanglant sur fond d’intrigue policière. Les masques tombent, quête de pouvoir et soif de gloire s’affrontent autour de la femme blessée.

Avis éditeur : Quand la question de l’euthanasie se mêle à une enquête policière, les masques tombent. C’est ce que nous propose de découvrir Jean-Pierre Aymon dans ce roman noir qui se déroule dans la quiétude du Bas-Valais en Suisse.

Lire un extrait : http://livre.immateriel.fr/fr/read_book/9782754736695/#pct0

3. Pleine Conscience Basée sur la Psychologie Bouddhiste de Marcos De Flores

« La mindfulness est une approche qui est très utilisée aujourd’hui pour soigner et prévenir les rechutes de plusieurs problèmes psychologiques et/ou psychiatriques. Elle permet aussi d’améliorer le bien-être et à mieux gérer le stress .»

La « Mindfulness Based Bouddhist Psychology » (MBBP) est un nouveau protocole intégrant à la fois des exercices de méditation en pleine conscience et des enseignements de la psychologie bouddhiste. L’auteur, psychologue et psychothérapeute TCC, a élaboré le programme MBBP et propose à travers cet ouvrage de nous ouvrir les portes de cette pratique méditative encore méconnue.

Avis éditeur : Dans cet ouvrage innovant, Marcos De Flores nous propose des exercices et des métaphores éclairantes afin de nous faire découvrir une pratique méditative peu connue, la « Pleine Conscience Basée sur la Psychologie Bouddhiste ».

Lire un extrait : http://livre.immateriel.fr/fr/read_book/9782754736695/#pct0

4. Légitimité, beauté et force de l’adolescence de Susan Jane Broda Tamburi

« Comment gérer un adolescent est un problème toujours actuel. Le monde change, les comportements évoluent mais le passage de l’enfance au monde adulte est une situation pérenne. Nos enfants passent tous par une étape de leur vie qui est critique et tout parent est, un jour ou l’autre, confronté à la gestion de ce grand malaise appelé «  adolescence  ». »

Étape obligée entre l’enfance et le monde adulte, l’adolescence est la riche et attendrissante matière de cet essai. L’auteur propose d’en comprendre les mécanismes pour non seulement interpréter avec justesse les comportements mais aussi mettre en valeur cette période charnière souvent difficile à appréhender.

Avis éditeur : Véritable guide pour les parents qui souhaitent accompagner leur enfant dans cette étape charnière qu'est l'adolescence, cet essai livre une approche simple pour en comprendre les mécanismes. Pédagogique et instructif.

Lire un extrait : http://livre.immateriel.fr/fr/read_book/9782754736695/#pct0

5. La fugue de Harald Bredlow

« Achille, Hector, Ulysse et son cheval truqué. Bien sûr, tu connais le reportage de guerre d’Homère avec son background érotique. Mais sais-tu que le cheval de Troie existe toujours ? Il mesure quinze mètres de haut avec un escalier pour y grimper et des fenêtres pour regarder dehors. Évidemment, ce n’est plus celui d’Ulysse  »

Quatre nouvelles, quatre séries de portraits aussi divers que loufoques : deux amis partent sur les traces d’un jeune couple fugueur ; un clochard gagne au jeu et, tel un Gatsby des bas-fonds, invite tous les marginaux à une fête grandiose ; des policiers retraités retrouvent le sel de leur grande époque en planifiant un hold-up. Et en guise d’inattendue conclusion, un médecin engagé par une plantureuse diva part à l’assaut de l’Alaska…
Voyager, rire, s’évader, la riche promesse de ce recueil est tenue par un auteur au meilleur de sa plume.

Avis éditeur : Harald Bredlow, auteur prolifique, décrit dans « La fugue » quatre séries de portraits qui nous invitent au voyage et à l’évasion, non sans une bonne dose d’humour. Réjouissant !

Lire un extrait : http://livre.immateriel.fr/fr/read_book/9782754736695/#pct0

Vous avez terminé la rédaction de votre manuscrit ? C'est le moment de vous focaliser sur sa présentation et notamment sur sa couverture, premier contact du lecteur avec votre livre. Voici quelques points auxquels il faut être attentif.

Une couverture doit être lisible

Certains points clés sont primordiaux pour la réalisation d'une couverture. Le titre de votre livre en fait partie : généralement au centre de l'oeuvre, il doit être parfaitement lisible. Le nom de l’auteur et celui de l’éditeur figurent également à ses côtés. Votre couverture est l'argument le plus immédiat dont vous disposez : elle doit donner envie en lecteur, ce qui nécessite qu'elle soit être aérée et crédible. Le mot d'ordre : simple et efficace. Attention aux polices fantaisistes ou aux couleurs trop vives. Le thème de votre roman doit être facilement identifiable à travers ces deux aspects, ainsi que dans le choix de l’illustration. Vous pouvez varier la taille de la police pour laisser respirer votre couverture.

Une couverture doit être pertinente

Une couverture doit avant tout délivrer un message, faire passer un ressenti, une émotion. Il est donc fondamental d'être en accord avec le propos du livre. Selon les genres littéraires, on remarque également des codes qu'il est important de s'approprier. Par exemple, si vous avez écrit une romance, il faudra vous diriger vers des couleurs chaudes ou pastels et des typographies plus rondes et féminines. Idem pour la science-fiction où l'illustration est largement majoritaire. Cependant, si vous êtes l'auteur d'un essai, il vaudra mieux vous tourner vers un design épuré qui fera plus sérieux.

Une couverture doit être professionnelle

Si tel est votre souhait, vous pouvez tout à fait réaliser vous-même votre propre couverture. Si vous avez des talents de graphiste ou de dessinateur, cela sera sûrement l'option la plus adapté à votre cas. Dans le cas contraire, n’oubliez pas qu'une couverture amenée à être publiée doit revêtir un aspect professionnel : une impression négligée pourrait faire fuir vos futurs lecteurs, qui préféreront un livre avec un aspect plus soigné. S'entourer de professionnels, c'est l'assurance de regards extérieurs. Or, il est primordial de réussir à se détacher du propos et à sortir de ses idées préconcues pour toucher un maximum de lecteurs.

Demandez des avis extérieurs

N’hésitez pas à faire plusieurs essais de design de couverture et à demander l’avis de votre entourage. Si vous disposez d’un blog auteur, vous pouvez également lancer un jeu-concours : vos abonnés (qui sont aussi vos futurs lecteurs potentiels) votent pour la couverture qui leur plaît le plus et un heureux lecteur tiré au sort gagne un exemplaire gratuit de votre premier livre ! D’une part, vous réaliserez une couverture au plus proche des attentes de vos lecteurs ; d’autre part, vous donnerez l’impression à ces derniers de les intégrer dans votre projet d’écriture, ce qui est un atout considérable pour les fidéliser.

Sources : iggybook, monBestSeller, Publishroom, Librinova,

Demain mardi 2 avril a lieu la Journée mondiale de sensibilisation à l'autisme, qui vise à mieux informer le grand public sur les réalités de ce trouble du développement. L'occasion pour les Éditions du Panthéon de vous présenter une sélection d'ouvrages liés au sujet.

1. Parcours atypique d'un autiste d'Aurélien et Catherine Rosse

Après quelques minutes d’observation de mon comportement, ce médecin fut le premier à diagnostiquer l’autisme. Il rassura ma mère en l’informant que les troubles qui m’envahissaient s’atténueraient.

Après une enfance difficile et semée d’embûches, Aurélien est diagnostiqué autiste Asperger à l’âge de 14 ans. Dans ce livre, il nous dévoile un parcours tortueux à travers les différentes structures d’accueil spécialisées dans les troubles qui l’affligent. Il témoigne avec sensibilité d’une évolution progressive de sa personnalité, à son rythme, toujours accompagné par une famille courageuse et déterminée à mettre toutes les chances de son côté.

Il a coécrit ce témoignage avec Catherine Rosse, sa mère.

Avis éditeur : Un témoignage bouleversant écrit à quatre mains entre une mère et son fils, où l'auteur témoigne avec sensibilité de son évolution.

Lire un extrait : http://livre.immateriel.fr/fr/read_book/9782754736695/#pct0

2. Antigone ou l’Aspie nouvelle de Klara Milo

« Créon
Que tes idées sont noires, ma nièce !

Antigone
Non. Mes idées ne sont ni noires, ni roses, ni jaunes, ni bleues, ni d’aucune couleur. Je ne te comprendrai jamais. C’est tout. »

Dans cette tragédie du XXIe siècle, Antigone, de nouveau la fille d’Œdipe, est une jeune femme entêtée qui veut offrir une sépulture de fortune à son défunt frère. Mais elle est surtout une autiste d’Asperger – une Aspie – avec sa sensibilité exacerbée, son autoritarisme individuel et son carcan de pensées exclusives. Farouche, elle tient tête à son oncle Créon, un roi aussi intransigeant que tyrannique, qui a décrété que quiconque enterrerait l’ennemi du royaume, Polynice, devrait mourir. À la rigidité d’une Aspie caractérielle s’oppose le pouvoir d’un despote autoritaire : qui remportera l’ultime confrontation ?

À une époque où le syndrome d’Asperger touche de plus en plus d’enfants dans le monde, Klara Milo imagine une relecture d’Antigone pour sensibiliser le grand public à cette forme d’autisme. Désireuse de rassurer les parents, à qui elle démontre que la situation est loin d’être ingérable, elle s’adresse également au grand public.

Avis éditeur : Par le biais du mythe, intrinsèquement universel et contemporain, Klara Milo donne une lumière nouvelle à ce syndrome d'Asperger encore trop méconnu. En revisitant habilement l'histoire d'Antigone, elle le rend accessible au grand public : à lire, assurément.

Lire un extrait : http://livre.immateriel.fr/fr/read_book/9782754736695/#pct0

3. Mon enfant spécial de Marie-Josée Savard

« Bien qu’il ait commencé à lire par lui-même de façon très précoce, il accusait un retard considérable pour son âge dans des gestes de base comme s’habiller ou se moucher. C’est pourquoi nous n’étions pas impressionnés par les mêmes réussites que la plupart des parents. Chaque nouvelle habileté acquise, aussi anodine soit-elle, était extraordinaire à nos yeux. »

À ses quatre ans, l’enfant de Marie-Josée Savard est diagnostiqué avec un trouble du spectre autistique. Aujourd’hui, le petit Zachary a fait des progrès considérables et réussit chaque jour à développer un peu plus son potentiel.

Porteuse d’espoir, l’auteur nous livre son histoire pour encourager les parents à persévérer dans les moments plus difficiles. Des premiers mots à l’autonomie, elle s’appuie sur son vécu et ses recherches pour nous dispenser des conseils. Attentive aux besoins de chacun, elle rappelle combien il peut être épuisant d’être parent d’un enfant spécial, et insiste sur l’importance de la patience, du temps pour soi, mais surtout de savoir se pardonner les erreurs que l’on peut faire. Consciente que chaque enfant est différent, elle propose de mettre à l’essai différentes stratégies en tenant compte des particularités propres à son enfant.

Avis éditeur : En publiant ce livre, Marie-Josée Savard interpelle l’opinion publique et démystifie l’autisme pour enfin faire tomber les préjugés.

Lire un extrait : http://livre.immateriel.fr/fr/read_book/9782754736695/#pct0

C'est le Printemps ! L'occasion de vous présenter une sélection d'ouvrages publiés aux Éditions du Panthéon ayant trait à cette belle saison, que ce soit dans le titre ou dans le contenu éditorial.

1. Là-bas de Hanka Cerna Collé

« Le train Prague – Paris gare de l’Est part de la gare principale à 11  h  45, nous serons à Paris le lendemain matin. Nous sommes dimanche, 28 juillet 1968, une page avec un point final sur ma vie actuelle est en train de se tourner. Désormais, je ne pourrai que fouiller ma mémoire pour faire revenir des souvenirs de mon enfance, de mon adolescence, des lieux que j’ai fréquentés, des gens que j’aime.»

Hanka Cerna Collé a dix-huit ans dans la Tchécoslovaquie communiste de 1968, en plein printemps de Prague. Elle nous raconte avec une sincérité parfois éprouvée, parfois subtilement nostalgique, sa vie de jeune femme ayant grandi sous l’épée de Damoclès du régime totalitaire. Fraîchement débarquée à Paris avec son amie Zdena, elle espère pouvoir penser, rêver et vivre comme elle l’entend.

Avis éditeur : Un témoignage touchant dans lequel Hanka Cerna Collé nous raconte son parcours de jeune femme de la Tchécoslovaquie communiste de 1968 à son arrivée à Paris.

Lire un extrait : http://livre.immateriel.fr/fr/read_book/9782754736695/#pct0

2. Quatre saisons pour un printemps de Jean-François Costa

Aux leçons de morale du maître en classe et du curé à l’église, Eugène et Palmyre ajoutaient sans en avoir l’air des leçons de vie que le garçon intégrait naturellement et qu’il aurait sûrement à cœur, espéraient-ils secrètement, d’appliquer et de transmettre plus tard à ses propres enfants.

Le temps de l’adolescence est aussi celui où se construisent les bases de nos vies d’adultes. Avec ce roman touchant et éclairé sur la famille, l’instruction et le travail, l’auteur nous rappelle que l’éducation ne se fait pas seulement sur les bancs de l’école.

Avis éditeur : Féru de littérature, Jean-François Costa nous propose un troisième ouvrage où l'on retrouve son amour de la nature et du terroir, à travers un récit personnel dans lequel l’intime mène à l’universel.

Lire un extrait : http://livre.immateriel.fr/fr/read_book/9782754736695/#pct0

3. Un Printemps à Paris de Christophe Agogué

« (…) le sujet est techniquement inépuisable, sinon affectivement indispensable, empli de richesses inouïes, de petites et de grandes histoires, d’une identité en constante réévaluation. Paris vaut bien encore un petit ajout, une modeste contribution. Et c’est l’énergie qui motive ces quelques évocations. »

À chacun son Paris et son imaginaire parisien. Ville fétiche, ville lumière, Paname vit de son histoire et de ses multiples facettes. Capitale politique, économique, culturelle, cosmopolite, carrefour des idées et itinéraire des artistes, Paris est riche de tout ce qui la caractérise.

Véritable promenade au cœur d’un Paris qui n’appartient qu’à l’auteur, ces pages racontent ainsi des siècles d’urbanisme, les variations imperceptibles du temps, de la vie des quartiers et des monuments. Au fil de la balade s’entremêlent alors un chapelet d’anecdotes et mille détails qui font battre le pouls d’une grande cité.

«Un Printemps à Paris» est la déclaration de Christophe Agogué à sa ville natale, avec toute la tendresse et l’humour distancié qu’on lui connaît.

Avis éditeur : Dans ce livre se rencontrent le passé et le présent, le monumental et le quotidien, les choses et les gens. C’est un passionnant patchwork d’histoires aussi tendres que vivaces.

Lire un extrait : http://livre.immateriel.fr/fr/read_book/9782754736695/#pct0

4. Des Poèmes pour Chaque Saison de Jean-Charles Watiez

Dans la furie du temps, le tourbillon sans cesse,
Des fausses priorités, de l’émoi, des promesses,
Des esprits tourmentés, fourbus par la vitesse,
Obsédés par l’Avoir, brisés par la tristesse,

L’ennui s’est répandu comme la poudre à canon,
Le malheur est partout, il hante les maisons,
Il explose et jaillit, il casse et il détruit,
Les espoirs et les rêves et le goût de la vie.

Ce recueil est l’expression des découvertes, des expériences et des engagements de l’auteur. Ces poèmes sont réunis au fil des saisons pour marquer leur caractère temporel et éphémère correspondant aux 52 semaines de l’année. Ils ont chacun leur histoire, leur couleur et leur musicalité propre.

D’une construction classique, ces vers nous invitent à redécouvrir nos sentiments, le moment présent et la beauté de la nature avec une tonalité toute contemporaine. Un appel à nos cinq sens et un certain parfum d’enfance.

Avis éditeur : Fine et déliée, la poésie de Jean-Charles Watiez est le reflet de son immense curiosité. Au fil des pages, sa lucidité s’empare de ce qu’il y a de plus humain en nous et saisit notre âme avec vigueur.

Lire un extrait : http://livre.immateriel.fr/fr/read_book/9782754736695/#pct0

À l'occasion de la journée mondiale du recyclage, nous avons le plaisir de vous présenter une sélection d'ouvrages publiés aux Éditions du Panthéon ayant trait à l'écologie, où le recyclage fait naturellement partie des solutions à envisager.

 

1. Propulse de Antoine Estève

« Depuis le début du millénaire notre famille humaine et animale a développé le concept original, préalablement dénommé CREAJOB, et maintenant portant le nom de PROPULSE. Ce concept désire marier la créativité, l’imagination, le « pourquoi pas ? » en utilisant les techniques apportées par l’informatique. »

Antoine Estève reprend le projet de son fils disparu, après un long combat contre la SLA (Sclérose Latérale Amyotrophique), en inspirant une dynamique exprimée par le terme de PROPULSE. Comme pour ses précédents ouvrages utilisant les compétences de ses chats, il s’adjoint ici l’aide de son chien Rusty pour comparer les différentes formes d’apprentissage en Europe. À l’issue de ses recherches, il propose une nouvelle filière de formation dans l’écologie et l’environnement et développe un concept mariant l’informatique et la promotion de projets novateurs nécessitant un soutien afin d’être « propulsés » dans la société.

Avis éditeur : Un ouvrage extrêmement novateur, dans lequel Antoine Estève reprend le projet de son fils disparu, qui développe une nouvelle filière de formation alliant écologie, informatique, économie ou encore sociologie.

Lire un extrait : http://livre.immateriel.fr/fr/read_book/9782754736695/#pct0

2. Écolo - Démago : Quand écologie rime avec démagogie de Emmanuel Decroix

Quand un homme – ou femme – politique revendique être écologiste, il me paraît diffcile de lui accorder un soupçon de confiance. L’écologie n’a jamais été un système de gouvernement ou de gestion d’un pays. L’écologie n’a aucun rapport avec le capitalisme ou le socialisme, pour ne prendre que ces deux exemples.

Emmanuel Decroix amène à s’interroger sur le sens premier de l’écologie. Il démontre que l’idée est vendue par des politiciens qui ne se préoccupent ni de la nature, ni de l’Homme : le mode de pensée « écolo » devient alors un outil électoral, pris en otage par l’économie contemporaine qui manque singulièrement de rigueur. S’imposent alors des interrogations essentielles auxquelles l’auteur propose des solutions concrètes, simples et efficaces en faveur de notre planète. Les politiciens ont-ils vraiment intérêt à prendre des mesures écologiques ?

Avis éditeur : Inviter à la réflexion sur les relations entre économie, politique et écologie. S'interroger en faisant fi du politiquement correct. Emmanuel Decroix sonde dans ce nouvel ouvrage la valeur des mesures dites "écologiques".

Lire un extrait : http://livre.immateriel.fr/fr/read_book/9782754736695/#pct0

3. Corriger le progrès de Jean Coroller

« Si l’on admet la valeur morale de la logique, il faut aussi admettre qu’elle sert à construire de l’ordre sensible. Pas n’importe quel ordre. Si l’on croit en la bonté, il ne peut s’agir que d’ordre logique miséricordieux. Quelque chose qui aide à vivre.
C’est le thème de cet essai. »

Dans cet essai novateur, Jean Coroller expose sa vision des évolutions sociétales constatées dans divers domaines au fil du temps. Dans un but de réconciliation de l’homme avec ses pairs comme avec la nature et le reste de son environnement, il propose des mesures correctives afin de pallier les dérives actuelles et de réparer, sinon effacer, les erreurs commises par le passé. Que le social et l’environnemental deviennent des solutions et non plus des problèmes.

Avis éditeur : Peux-t-on réparer les erreurs commises dans le passé en matière d’écologie ? Jean Coroller propose des mesures correctives dans cet essai novateur, où le social et l’environnemental ne sont plus des problèmes mais des solutions.

Lire un extrait : http://livre.immateriel.fr/fr/read_book/9782754736695/#pct0

4. L’Écologie radicale expliquée à ma belle-mère de Aurélien Dupouey-Delezay

« Le constat que trace l’écologie radicale, c’est qu’il y a un décalage, et même un gouffre, entre notre très haut niveau de développement technique et notre faible niveau de développement spirituel et moral. Nous sommes exactement dans la situation de l’apprenti sorcier : nous avons éveillé un pouvoir que nous ne maîtrisons pas, mais qui nous permet de modifier à la fois la nature et l’être humain lui-même. Pour prendre une autre comparaison, la technique industrielle est dans nos mains comme une arme à feu dans celles d’un enfant de huit ans. Ça ne peut finir que par un drame ! »

La crise écologique est l’un des principaux enjeux de notre époque. Convaincu que seule l’écologie radicale offre des moyens de se préparer au choc à venir, l’auteur s’emploie à la définir au travers d’un dialogue familial. En prônant une véritable réconciliation avec la nature et une philosophie basée sur le respect de toutes les formes de vie, y compris non-humaine, il démontre que cette démarche ne vise pas seulement un bouleversement de notre organisation politique et sociale, mais conduit irrémédiablement à un renouvellement complet de nos mentalités.

Doté d’un esprit lucide et d’une plume convaincante, le défenseur de la planète dresse le constat d’un certain échec de l’écologie radicale, et propose quelques pistes pour une plus grande efficacité de ce courant dont il se revendique.

Avis éditeur : À la fois complet et synthétique, cet ouvrage présente le mouvement complexe de l’écologie radicale. Pédagogue et amusant, il saura séduire les écolo-sceptiques !

Lire un extrait : http://livre.immateriel.fr/fr/read_book/9782754736695/#pct0

Aux Éditions du Panthéon nous sommes bleus de la Belgique. L'occasion de vous présenter quelques auteurs originaires du plat pays et de vous montrer la diversité et la richesse de leurs ouvrages.

1. La petite fille à la balançoire de Jean-Hubert Mabille

« Elle ne savait pas, la petite fille à la balançoire, aujourd’hui femme, accoudée à la balustrade de la terrasse de la maison qu’elle loue, qu’on pût tant souffrir de la mort d’une mère, d’un parent, d’une amie d’enfance, d’un fiancé, surtout. Elle ne savait pas que son passé lui sauterait si souvent à la gorge, lui nouerait les mains et le ventre, aux moments les plus imprévus, même festifs. »

Née peu avant la dernière guerre, Aurélie, dans sa vingt-cinquième année, s’interroge sur son existence et les épreuves qui l’ont jalonnée, notamment ses erreurs et les deuils. Pourquoi ce sentiment de culpabilité qui l’étreint ? À la recherche de sa propre identité et d’un sens à sa vie, elle se penche sur un passé dont elle se sent prisonnière. Son mariage avec un camarade d’enfance intelligent et compréhensif mettra-t-il fin à ses tourments ?

Avis éditeur : Dans ce troisième opus publié aux Éditions du Panthéon, Jean-Hubert Mabille trace l’épopée d’une héroïne ordinaire et d’une famille anonyme tout au long du XXème siècle. Un roman réaliste et émouvant.

Lire un extrait : http://livre.immateriel.fr/fr/read_book/9782754736695/#pct0

2. Terrorist at home de Victoria Bell

« Je ne peux plus supporter la violence constante de mon époux. Je patiente depuis trois ans. C’est long, trois ans. »

Ce récit, basé sur des faits réels, nous rapporte l’histoire d’Emerik, un enfant qui a subi l’inceste, la pédophilie, la maltraitance. Malgré les obstacles, sa mère se bat pour le défendre, utilisant pour cela tous les moyens en sa possession, qu’ils soient médicaux ou juridiques. Entre influences politiques et francs-maçons, le lecteur découvre que la résistance et le refus de la vérité peuvent parfois venir de l’intérieur : la famille.

Avis éditeur : Basé sur des faits réels, ce récit poignant de Victoria Bell nous livre une vision troublante de la famille, dans laquelle influences politiques et franc-maçonnerie se mêlent à la résistance et au refus de la vérité.

Lire un extrait : http://livre.immateriel.fr/fr/read_book/9782754736695/#pct0

3. Le destin de Grâce de Géraldine Dellis

– Je suis en âge de comprendre, j’aimerais que tu me racontes, comme lorsque tu me racontais des histoires, petite, j’adore t’écouter. Tu hésites sans cesse à parler de toi, tu te mets toujours après les autres, moi je sais que tu débordes d’amour et, pourtant, quand les gens ne te connaissent pas, ils ont tendance à croire que tu es sévère, c’est fou ça, quand même.

La curiosité de sa petite-fille Lina replonge Grâce dans les souvenirs d’un passé qu’elle avait soigneusement caché au fond de sa mémoire pour construire une vie heureuse. Elle n’a pourtant rien oublié. À la veille de son départ, elle sait qu’elle quittera ce monde avec des secrets bien gardés.

Avis éditeur : Roman aux accents déchirants, «Le destin de Grâce» nous transporte dans les souvenirs d’une femme marquée à vie par la perte de son enfant.

Lire un extrait : http://livre.immateriel.fr/fr/read_book/9782754736695/#pct0

4. Projet XXX de Salma Naji

« Ils feraient tout pour y arriver car, malgré les tensions, ils s’étaient livrés et un lien s’était créé. Ils se battaient pour la bonne cause et leur nature humble, justicière et humanitaire s’était nourrie de cette situation pour grandir et leur permettre d’être à leur apogée pour accomplir cette mission avec succès. »

Refoulée par la police et les Forces spéciales, Leile ne sait plus vers qui se tourner pour faire arrêter le neurochirurgien qui, en opérant sa sœur, l’a laissée presque mourante. Un jeune criminologue accepte de l’aider – malgré l’opposition d’un ami proche – et tous deux se retrouvent face à une sombre histoire de trafic de sang. Leile est prête à tout risquer pour venger sa sœur. Mais l’histoire ne s’arrête pas là…

Avis éditeur : Un thriller haletant dans lequel Salma Naji nous entraîne dans l’univers sombre du trafic de sang. Une enquête complexe et passionnante entre médecine et criminologie.

Lire un extrait : http://livre.immateriel.fr/fr/read_book/9782754736695/#pct0

5. Les romances volées de Daniil Zozulya

Vous m’avez laissé sur une feur
Et mes yeux eurent leur trésor noyé
Dans la corolle de ses mirettes
Un arc de lune ardent
Un malheur vient de naître
Chaque graine grandit ! Grandit !

Sentiments crépusculaires, quête de liberté, ode à la vie, ce recueil se veut une esquisse toute personnelle de la réalité de son auteur. Croqués sur le vif, ces poèmes donnent à entendre le bruissement de ses souvenirs. La mélancolie devient mélodie, l’émotion une couleur, chaque perception entre en correspondance avec un son, une image ou un parfum.

Avis éditeur : Dans ce premier recueil de poésie, Daniil Zozulya pose son regard, attendri souvent, amusé quelquefois, sur son cheminement. Réjouissant !

Lire un extrait : http://livre.immateriel.fr/fr/read_book/9782754736695/#pct0

Depuis samedi dernier jusqu'au 9 mars le Carnaval de Rio bat son plein au Brésil ! L'occasion de faire un focus sur "Un prêtre au pays du Carnaval", l'ouvrage de Bernard Lucquiaud grand spécialiste de l'Amérique latine et du Brésil en particulier, auteur de six ouvrages publiés aux Éditions du Panthéon.

« Un prêtre au pays du Carnaval » est le récit fidèle d’un parcours remarquable révélé par une rencontre déterminante dans un cadre tropical envoûtant. L’auteur, en mission culturelle au Brésil, croise le chemin d’un prêtre français, Père José, curé d’une paroisse dans la banlieue ouvrière de São Paulo. Une amitié naît…

Le Brésil est un pays immense aux beautés naturelles fascinantes. Son dynamisme industriel a de quoi étonner. Il est toujours prêt à faire la fête… Et pourtant, une grande partie de sa population vit dans des conditions difficiles comme en témoignent les favelas.

Bernard Lucquiaud raconte, dans un style fluide et sur le ton de la conversation amicale, l’engagement total du Père José au service des plus pauvres, surtout pendant la dictature militaire. Il rend hommage à l’humanisme généreux de ce prêtre et à son action infatigable dans un Brésil profond, infortuné, pathétique et parfois violent sous son apparente nonchalance.

Les aventures et les réflexions de Bernard Lucquiaud et du Père José éclairent en outre sur deux composantes de la vie des Brésiliens : l’extravagant phénomène Carnaval et le spiritisme occulte issu du métissage indien (les indigènes), portugais (les conquérants) et africain (les esclaves).

Une histoire vécue ; un livre captivant…

Avis éditeur : Voici un témoignage aussi culturel qu’absorbant. Le talent narratif de l’auteur saisit, entraîne et porte le lecteur de chapitre en chapitre, nous plongeant dans un Brésil troublant.

<< Commandez l'ouvrage >>