Archives de l'auteur : EDP

1. Pouvez-vous nous présenter votre livre ? 

Autsland est l’histoire d’un monde merveilleux, visible seulement des autistes et des neurotypiques avec de l’imagination. Ce monde est celui de mon fils autiste. Je tenais à le décrire à travers un roman fantasy qui se déroule dans l’école de l’Oiseau Bleu, école n’accueillant que des enfants autistes ne pouvant rester dans le système scolaire imposé à tous. Dans ce monde, tout est réalisable et tout les souhaits prennent vie à l’opposé du notre. Il va y emmener ses camarades et tout le monde va vivre de formidables aventures.

2. Quel message voulez-vous transmettre au lecteur ? 

Je souhaite partager mon quotidien et transmettre un message d’espoir aux lecteurs. Je souhaite également sensibiliser le lecteur sur les difficultés de scolarisation des enfants autistes. L’école est inclusive pour tous, mais non adaptée pour les enfants avec ce handicap, car les classes sont trop surchargées et les enseignants non formés pour la plupart. Certaines AESH sont également non formées sur l’autisme, quand les familles parviennent à en obtenir auprès de la MDPH. Les choses commencent seulement à changer, mais il y a encore beaucoup à faire dans ce domaine et les disparités existantes sur la territoire français selon les régions.

3. Quelles sont vos sources d'inspirations ?

Mon fils, son univers et tous les romans Fantasy que j’ai pu lire. Ceux qui m’ont le plus marqués sont Harry Potter et le Seigneur des Anneaux qui ont des univers fantastiques incroyables et qui ont touché le monde entier grâce à l’audiovisuel.

4. Quel est le livre qui vous a donné envie d'écrire ?

J’ai toujours beaucoup lu et fait un baccalauréat Littéraire. Il fallait donc aimer lire. Celui qui m’a donné le déclic après l’avoir relu, c’est Harry Potter avec son univers fantastique tellement développé et le message qu’il véhicule. Cette féerie m’as transportée et donné envie de faire de même, malgré que ce ne soit pas le type de lecture que je lisais en majorité.

5. Si vous deviez vous décrire en trois mots, quels seraient-ils ?

Détermination, sociabilité et empathie.

6. Quelle est votre citation favorite ?

« Vie comme si tu devais mourir demain. Apprend comme si tu devais vivre toujours » (Gandhi)

7. Quel est votre rituel d'écriture ?

Je n’ai pas de rituel. J’écris dès que j’ai du temps. Je m’installe à mon bureau, je reprend mes notes et l’inspiration revient très vite.

8. Quels sont vos projets d'écriture pour l'avenir ?

Je vais bientôt terminer mon 2e tome et poursuivre l’écriture jusqu’au 8e. C’est devenu un besoin et une habitude pour moi. J’ai le fils de mon histoire et la suite s’écrit avec l’évolution de mon fils.

9. Comment s'est fait le choix de votre maison d'édition ?

j’ai transmis mon manuscrit à plusieurs maisons d’édition. Celle des Editions du Panthéon était dans mon trio de tête. C’est elle qui m’a répondu le plus rapidement avec un contrat attractif. J’ai décidé de signer avec eux.

10. Le mot de la fin 

Merci aux Editions du Panthéon de leur confiance et soutien. La concrétisation de ce rêve a pu devenir réelle grâce à eux. Merci aux lecteurs d’adhérer à cette belle aventure d’Autsland qui va nous emmener loin dans ce monde merveilleux.

Découvrir Autsland : https://bit.ly/2QsljhO

Écrivez-nous 2, 3 lignes biographiques.

Enfance brisée à l’âge de dix ans. Adolescence et début de la vie d’adulte concentrés sur les études, malgré la maladie psychiatrique et les séjours passés d’un hôpital à l’autre. Santé mentale stabilisée depuis quelque temps, et une soif d’écrire énorme.

Si vous étiez un livre, vous seriez….

La Reprise d’Alain Robbe-Grillet car cet écrivain m’a toujours fasciné

Si vous étiez une citation

Ce qui est affirmé sans preuve peut être nié sans preuve - La théière de Russell 

Si vous étiez un marque-page

Je serais une règle cassée au niveau du chiffre 19, et ornée d’une reproduction de La Mariée de Marc Chagall

Si vous étiez un discours

Je serais un discours sur les droits des femmes. Je me bats notamment pour faire avancer leur cause en Pologne.

Si vous étiez une collection

Je serais une collection de grenouilles, de rainettes et de carpillons… car tout peut être beau chez les batraciens et les petits poissons qui nagent pas loin.

Si vous étiez un papier

Je serais un papier aquarelle vierge prêt à accueillir les traces d’un pinceau ou d’un stylo plume

Si vous étiez une bibliothèque

Je serais une bibliothèque de maison de campagne, qui sent les livres et le bois, située en haut d’un escalier qui craque bruyamment quand on l’emprunte, comme s’il dénonçait les amoureux de la lecture.

Si vous étiez une recette

La recette de la tarte au citron, que je réussis une fois sur deux, sans jamais vraiment savoir pourquoi je la réussis ou la rate.

Si vous étiez un titre de livre

À la recherche du temps perdu… et tellement difficile à retrouver !

Découvrez l'éclosion de Magdalena Kobis-Gastaldi : https://bit.ly/3cVypN8

1. Pouvez-vous nous présenter votre livre ? 

Le retour sur un passé qui est à l'origine de la vie choisie aujourd'hui, faite de rencontres exceptionnelles, pourtant dans un contexte médical particulièrement douleureux : accompagner des patients, des familles sur le chemin de la maladie, et faire un bout de chemin avec eux...

2. Quel message voulez-vous transmettre au lecteur ? 

Je souhaite faire connaître aux lecteurs la possibilité de vivre des épreuves que l'on pense terriblement injustes et abominables, qui peu à peu nous rendent plus forts. Finalement, elles nous forgent et il est possible d'être heureux.

3. Quelles sont vos sources d'inspirations ?

Mes expériences personnelles. J'ai la chance incroyable de vivre dans une famille unie et aimante et j'ai conscience d'être celle que je suis aujourd'hui grâce à ce "terreau".

4. Quel est le livre qui vous a donné envie d'écrire ?

Aucun... Juste le souhait de faire une relecture de vie.

5. Si vous deviez vous décrire en trois mots, quels seraient-ils ?

Accessible, bienveillante, empathtique.

6. Quelle est votre citation favorite ?

"Regarder l'autre, l'écouter, lui sourire, s'intéresser à lui, d'après moi c'est le commencement de l'être humain" Soeur Emmanuelle.

7. Quel est votre rituel d'écriture ?

Je n'ai pas de rituel bien précis. C'est une toute première expérience.

8. Quels sont vos projets d'écriture pour l'avenir ?

Je n'en ai pas à cet instant. Je savoure déjà la concrétisation de mon projet.

9. Comment s'est fait le choix de votre maison d'édition ?

J'ai soumis mon manuscrit à quatre maisons d'édition. Les Éditions du Panthéon ont été les premières à me donner un avis favorable et j'ai eu une très bonne communication avec le directeur qui a pris la peine de s'entretenir avec moi, m'a impressionnée et m'a permis une confiance +++.

10. Le mot de la fin

J'ai pris beaucoup de plaisir à coucher sur le papier le récit de ma vie. Je ne suis pourtant pas une héroïne mais ce récit m'a permis de prendre conscience de la valeur de la vie et de la richesse qu'elle offre.

Découvrir "Les courtisans du malheur et de l'amour" : https://bit.ly/3weqi5Z

Si vous étiez un livre, vous seriez.

Tender in the night de Scott Fitzgerald

Si vous étiez une citation...

Là où je cherchais les lois essentielles, on m'appelait fouilleur de détails. Marcel Proust

Si vous étiez un marque-page...

Arrête-moi si tu peux !

Si vous étiez un discours...

En bas des grandes pyramides

Si vous étiez une collection...

Je ferais attention à  mon propriétaire

Si vous étiez un papier...

J'aurais aimé recevoir les manuscrits de la guerre des Gaules

Si vous étiez une bibliothèque...

Dans une maison à  Guernesey

Si vous étiez une recette...

Un surf and turf

Si vous étiez un titre de livre... Paris est une fête d'Hemingway

Découvrir "Le plateau d'argent" : https://bit.ly/3vTC9q5

Si vous étiez un livre, vous seriez...

Un livre de fantasy comme le Seigneur des Anneaux

Si vous étiez une citation

"Il n’y a personne qui soit né sous une mauvaise étoile, il n’y a que des gens qui ne savent pas regarder le ciel“

Si vous étiez un discours

Celui de l’Abbé Pierre sur la pauvreté

Si vous étiez une collection

Une collection de timbres

Si vous étiez une bibliothèque 

Celle du Congrès

Si vous étiez un titre de livre

“La lune a-t-elle sommeil ?“

Découvrez "Confessions" : https://bit.ly/2NnTK85

1. Pouvez-vous nous présenter votre livre ?

« Une vie reconstruite par une force intérieure » est le témoignage de ma vie, ce que j’ai vécu, comment je m’en suis en sortie. La violence conjugale est un mal sournois, qui s’installe sans que l’on s’en aperçoive et détruit des vies, parfois sans bruit.

Et au-delà d’un témoignage, c’est aussi un carnet d’astuces et de conseils pouvant aider toute femme vivant les mêmes problématiques (violences, abandons, maladie, handicap…) à être encouragée, à dépasser ses limites, en s’appuyant sur cette force salvatrice pour se reconstruire.

2. Quel message voulez-vous transmettre au lecteur ?

D’une part, sensibiliser sur les violences faites aux femmes à notre époque. D’autre part, interpeller les femmes victimes, sur le fait qu’une autre vie meilleure est possible et qu’elles ne sont pas obligées de subir grâce à des exemples tirés de ma propre histoire.

3. Quelles sont vos sources d’inspirations ?

Mes sources d'inspiration sont nombreuses : ma foi, mon époux, mes enfants, mes ami(e)s, mes lecteurs. Je m’inspire également de parcours de vie de femmes fortes et reconnues : Rosa Parks, Joyce Meyer, Mère Teresa, Oprah Winfrey…

4. Quel est le livre qui vous a donné envie d’écrire ?

Le livre qui m’a donné l’envie d’écrire est sans doute la Bible. Ce sont les enseignements et inspirations que j’y ai découvert,  qui m’ont donné la force de partager en témoignant.

Voici un verset biblique qui m’a beaucoup touché : « Je Te loue de ce que je suis une créature si merveilleuse. Tes œuvres sont admirables, Et mon âme le reconnaît bien » (Psaume 139:14).

5. Si vous deviez vous décrire en trois mots, quels seraient-ils ?

Courage, amour, bienveillance.

6. Quelle est votre citation favorite ?

« On doit vivre sa vie en essayant d’en faire un modèle pour d’autres » de Rosa Parks.

7. Quel est votre rituel d’écriture ?

Je commence toujours l’écriture par un temps de méditation en silence, de quelques minutes, car il me permet de me concentrer sur ce que j’ai à dire pour le retranscrire. En m’imposant cette discipline, je veux m’assurer de transmettre et partager autour de sujets sérieux, mais également libérer la parole d’autres femmes à travers le prisme de mon expérience.

  1. Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?

J’accompagne les femmes dans la relation d’aide et il en ressort que les couples connaissent d’énormes difficultés, que ce soit sur le rôle de chaque conjoint, la communication, la sexualité etc. L’écriture de mon prochain livre s’orienterait beaucoup plus sur ces thèmes.

  1. Comment s’est fait le choix de votre maison d’édition ?

J'ai soumis mon manuscrit à plusieurs maisons d'édition mais au final mon choix s’est porté sur les Éditions du Panthéon.

  1. Le mot de la fin ?

De mon vécu, j’ai tiré une force qui me permet aujourd’hui d'aider d’autres femmes qui subissent toutes sortes de violences. Plus que jamais il est temps que chacun se mobilise pour éradiquer ce fléau.

Découvrir "Une vie reconstruite par une force intérieure" : https://bit.ly/38r4J7P

Si vous étiez un livre, vous seriez...

"Dialogues avec l’ange" de Gitta Mallasz

Si vous étiez une citation

"La transcendance ne se manifeste pas quand nous dépassons le niveau humain mais précisément là où nous reconnaissons ce niveau humain, lorsque nous reconnaissons notre faiblesse. C’est dans les conditions toujours plus ou moins défavorables à la perfection que l’homme a la chance de percevoir l’essence."
Friedrich Graf Dürckheim

Si vous étiez un marque-page

La lettre hébraïque "Tsaddé", l’Androgyne dans la compréhension de la justice derrière une apparence d’injustice dans la réconciliation.

Si vous étiez un discours

La démarche philosophique de Socrate qui se caractérise dans ses discours en considérant que la première démarche à connaître est qui l’on est soi-même dans ce précepte: "Connais-toi toi-même."

Si vous étiez une collection

Collection de livres tant Romans, Mémoires, Essais, Nouvelles philosophiques et psychologiques.

Si vous étiez un papier

Papier écologique fabriqué à partir d’algues issues de la lagune de Venise.

Si vous étiez une bibliothèque

Bibliothèque baroque

Si vous étiez une recette

Une recette gastronomique

Si vous étiez un titre de livre

"Le sens de la vie" du Dalaï-lama

Découvrir la saga de Véronique Klesse : https://bit.ly/3sKXK1x

 

Si vous étiez un livre, vous seriez…. 

Un livre d'Histoire.

Si vous étiez une citation 

On ne peut pas être et avoir été. Mais l'important, c'est d'avoir été.

Si vous étiez un marque-page

Une mèche de cheveux.

Si vous étiez un discours

L'appel du 18 Juin ou l'entrée de Jean Moulin au Panthéon par Malraux.

Si vous étiez une collection

De voitures anciennes.

Si vous étiez un papier

Un billet de banque ou un papyrus.

Si vous étiez une bibliothèque

Celle du Sénat.

Si vous étiez une recette

Un plat en sauce ou une entrecôte.

Si vous étiez un titre de livre

La confiance.

Découvrir Mademoiselle de Maupassant je vous épouse : https://bit.ly/2OMxCER

 

1 - Pouvez-vous nous présenter votre livre ?

 En 2018, j’ai conclu mon second ouvrage « Sauvons l’impôt pour préserver l’Etat » en proposant la mise en place d’une fiscalité globale subsidiaire, adossée à une organisation intergouvernementale universelle chargée de la coopération internationale en matière de fiscalité. J’ai pensé qu’il était nécessaire de prolonger ma réflexion sur les deux piliers de ce qui, pour moi, sera le système fiscal international de troisième génération.

2 - Quel message voulez-vous transmettre au lecteur ?

 J’ai souhaité donner aux lecteurs un cliché de la situation de l’impôt dans le monde, faire le point des négociations en cours au sein des instances internationales de concertation et/ou de coopération, et suggérer des pistes de solution pouvant assurer la réalisation des ODD.

 3 - Quelles sont vos sources d’inspiration ?

 Mes sources d'inspiration sont mon expérience et mon vécu comme inspecteur vérificateur, les conclusions de la troisième Conférence internationale sur le financement du développement, le programme des ODD à l’horizon 2030, l’Agenda 2063 de l’Union Africaine, les travaux de l’ICRICT et du Cadre inclusif de l’OCDE ainsi que les publications d’autres auteurs sur les défis de la fiscalité contemporaine.

4 - Quel est le livre qui vous a donné envie d’écrire ?

 « Quand la Chine s’éveillera, le monde tremblera » d’Alain Peyrefitte.

5 - Si vous deviez vous décrire en trois mots, quels seraient-ils ?

 Conviction, courage, contribution.

6 - Quelle est votre citation favorite ?

« Il serait immoral et dangereux de laisser, sous l’effet d’un libéralisme sans frein, se creuser le fossé entre une partie du monde de plus en plus riche et des milliards d’hommes, de femmes et d’enfants abandonnés à la misère et au désespoir ». Jacques CHIRAC, Palais de l’Elysée, le 11 mars 2007.

7 - Quel est votre rituel d’écriture ?

Je n'ai pas encore identifié de rituel d’écriture bien précis.

8 - Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?

Je suis tenté d’écrire sur la captation d’une matière imposable en évaporation, notamment les paradigmes du prélèvement fiscal du XXIème siècle.

9 - Comment s’est fait le choix de votre maison d’édition ?

 J'ai été satisfait du travail d’accompagnement des Éditions du Panthéon dans le cadre de la publication de mon précédent ouvrage « Sauvons l’impôt pour préserver l’Etat ». C’est donc naturellement et sans hésitation que j’ai décidé de poursuivre l’aventure littéraire sous son label.

10 - Le mot de la fin ?

Je me suis donné le devoir d’apporter ma modeste contribution au débat sur la réforme de la fiscalité internationale qui secoue le monde. L’écriture me permet également de me cultiver, d’approfondir mes connaissances et de renforcer l’héritage que nous souhaitons léguer à la postérité.

Découvrir "Un système fiscal international 3G pour financer le développement durable" : https://bit.ly/3cQZ5it

  1. Pouvez-vous nous présenter votre livre ?

Il s’agit de trente histoires vraies, celles de personnes que j’ai reçues en séances d’hypnose sur vint-six thématiques différentes. Nos dialogues, explications des interactions et témoignages s’y trouvent. Les histoires sont courtes, l’écriture est propice à ce que le livre se lise rapidement et facilement.

  1. Quel message voulez-vous transmettre au lecteur ?

Je souhaite que chacun d’entre nous sachions qu’il est possible de changer des choses qui nous paraissaient insurmontables, difficiles, et que tous, nous pouvons être facilement la personne que nous souhaitons être. L’hypnose le permet. Par ces histoires vraies, je souhaite transmettre cette information au plus grand nombre.

  1. Quelles sont vos sources d’inspirations ?

Quand je n’avais pas encore fait de séances d’hypnose et que je manquais de confiance en moi : Théo Duverger, un ami.

J’aime la philosophie d’Osho et celle décrite dans l’alchimiste de Paolo Coelho. Je suis juste ma propre inspiration.

  1. Quel est le livre qui vous a donné envie d’écrire ?

Ce n’est pas un livre qui m’a donné envie d’écrire. En formation d’hypnose lorsque j’ai découvert la puissante capacité de cette technique à changer, j’ai décidé que j’écrirai un livre pour transmettre cette information. Je l’ai écrit car dès que je souhaite quelque chose qui dépend de moi, je le fais.

  1. Si vous deviez vous décrire en trois mots, quels seraient-ils ?

Souriante, confiante et à l’écoute.

https://jesourisalavie.hubside.fr/ c’est d’ailleurs le blog que j’ai créé pour transmettre des techniques afin de sourire 🙂

  1. Quelle est votre citation favorite ?

Osho «la vie commence où la peur finit » et la mienne "Mieux vaut vivre pleinement et peu en OSANT, plutôt que vivre longuement en restant dans ses peurs. » 

  1. Quel est votre rituel d’écriture ?

Aucun rituel.

  1. Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?

Je compte faire traduire mon livre en Anglais pour le diffuser au plus grand nombre. Pas d’autre projet d'écriture à ce jour.

  1. Comment s’est fait le choix de votre maison d’édition ?

J’ai étudié les différentes propositions, et suis partie du principe que je vendrai beaucoup de livres. J’ai alors choisi celle qui était financièrement la plus intéressante.

  1. Le mot de la fin ?

Osez, vivez, faites ! Riez, la vie est un jeu. Vous pouvez devenir la personne que vous désirez. Belle vie

Découvrir "L'hypnose Pour Qui ? PourQuoi ?"  : https://bit.ly/2McrDrH