1. Pouvez-vous nous présenter votre livre ?

Mon livre je l’ai voulu, comme une aventure sur la recherche de nos origines, pour cela j’ai beaucoup lu : Pascal Picq, Yves Coppens, Evelyne Heyer « l’odyssée des gènes » un livre passionnant, pour comprendre qui nous sommes.

Le but était aussi de transmettre mes humbles connaissances.

Puis à partir du chapitre tout bascule ; là, la partie romanesque va crescendo dans le suspense et les rebondissements, je ne voulais pas laisser de répit aux lecteurs pour les mener au final vers une émotion très forte.

  1. Quelles sont vos sources d’inspirations ?

Etant passionné d’ethnologie au début des années 2000 , j’ai beaucoup voyagé en orientant mes voyages en Asie, Indonésie, Afrique, Inde, Amérique du sud, toujours dans le but de pouvoir rencontrer des ethnies différentes, c’est passionnant de faire des rencontres de pouvoir échanger avec des peuples aux mœurs parfois si différentes de nous : les occidentaux. Cela ouvrent l’esprit et nous rend humble face à des peuples qui doivent parfois lutter pour garder leur traditions et leurs façons de vivre.

  1. Quel est le livre qui vous a donné envie d’écrire ?

Je dirai les livres de Jules Vernes, de Jack London pour le coté romanesque et aventure, ils nous font voyager, ils nous emmènent dans des contrées incroyables, ses livres nous entrainent dans l’imaginaire, l’aventure, l’évasion du monde réel.

L’écriture et la liberté de penser de Jack Kerouac, a été un tournant dans ma façon d’écrire, son écriture est fluide, sont côté philosophie d’une vie libre et sans contraintes est une belle leçon de vie.

Jim Harrison a aussi ce côté romanesque et aventure des grands espaces qui font du bien à l’esprit.

  1. Si vous deviez vous décrire en trois mots, quels seraient-ils ?

Passionné par les uses et coutumes des hommes, l’aventure Humaine est passionnante surtout à notre époque ou nous pouvons avoir accès à tant de connaissances.

Passionné par l’art et la littérature qui nous font grandir.

Rêveur, le rêve nous protège d’un monde parfois très dure.

  1. Quelle est votre citation favorite ?

Victor Hugo « La vie est une phrase interrompue. »

C’est court mais tout est dit, ont devrait y réfléchir plus souvent.

  1. Quel est votre mot préféré ?

Voyage , le dire, c’est déjà le commencement d’une aventure.

  1. Quel est votre rituel d’écriture ?

Je n’ai pas de rituel, c’est selon mon envie est mon inspiration bien sûr.

  1. Le livre que vous auriez aimé écrire ?

« Sur la route » de Jack Kerouac. Le livre choc pour moi, sur la liberté de vivre et de penser.

  1. Stylo ou clavier ?

Clavier.

  1. Le mot de la fin ?

Rien n’est fini …

Découvrir ANKH : https://www.editions-pantheon.fr/catalogue/ankh/

  1. Pouvez-vous nous présenter votre livre ?

Dans mon roman, je voyage dans l’esprit du premier être humain qui, sachant qu’il sait, avait des angoisses cherchant à expliquer son existence, à lui conférer un « pourquoi ».  En observant les souffrances de mes patients fragilisés par l’épreuve de la maladie, j’ai été exposé aux façons uniques par lesquelles l’être humain réagit face-à-face avec la finitude et la souffrance spirituelle qui en découle – soit en essayant de trouver une explication à sa souffrance ou de l’éviter tout court.

  1. Quelles sont vos sources d’inspirations ?

L'histoire, la philosophie, les divers religions et traditions spirituelles, le courage, la peur et l'essence de l'être humain me font prendre conscience que je ne suis qu'un petit maillon de la chaîne humaine.

  1. Quel est le livre qui vous a donné envie d’écrire ?

Le Phénomène Humain.

  1. Si vous deviez vous décrire en trois mots, quels seraient-ils ?

Cherchant, questionnant, et acceptant.

  1. Quelle est votre citation favorite ?

Les animaux savent mais l’homme est le seul animal qui sait qu’il sait.

  1. Quel est votre mot préféré ?

(Dés)-espoir. On est pris entre l’espoir et le désespoir

  1. Quel est votre rituel d’écriture ?

Quand une pensée ou une expression me vient, je l'écris immédiatement sur des bouts de papiers sous forme de mots clés de sorte que je peux y réfléchir et y revenir au bout de quelques jours ou semaines afin de reformuler les idées les plus importantes de manière efficace. 

  1. Le livre que vous auriez aimé écrire ?

Les Frères Karamazov.

Ce roman décrit la vie des gens d'une famille dominée par les caprices extrêmes dans le comportement d'un père sans boussole morale. C'est une profonde étude psychologique des personnages d'une famille perturbée par un père immoral.  Différentes idées morales concernant la foi, le doute, et la raison sont explorées dans un monde Russe.

  1. Stylo ou clavier ?

 Tous les deux.

  1. Le mot de la fin ?

Merci.

Découvrir "Médecin Empoisonneur" : https://www.editions-pantheon.fr/catalogue/medecin-empoisonneur/ 

1. Pouvez-vous nous présenter votre livre ?

Il s’agit d’un recueil de 11 nouvelles que j’ai essayé de rendre courtes et percutantes.

Chacune d’elle comporte une confrontation : Confrontation entre cultures, entre civilisations, entre époques.

Entre croyances, convictions, sentiments...

Confrontation entre notre souhait à tous d’explorer l’univers, et notre ambivalence face à l’élargissement du périmètre de nos certitudes.

Certaines (Les effets du Graviton , Léandre(s), La clé ; Le semi-conducteur) explorent différentes facettes du paradoxe temporel.

D’autres (Le don ; Juste un ; La Bilocation ; Frère Paul ; Scandale!) s’intéressent à nos rapports avec des civilisations extra-terrestres.

Les dernières (Les Radis ronds ; Le Robot révisionniste) s’installent au carrefour de plusieurs thèmes, traitant conjointement du voyage dans le temps et de notre coexistence avec des cerveaux positroniques.

2. Quelles sont vos sources d’inspirations ?

Les autres et moi-même.

3. Quel est le livre qui vous a donné envie d’écrire ?

Tous les livres que je lis me donnent envie d’écrire : Lorsqu’ils sont mauvais, j’ai envie de les ré-écrire, et lorsqu’ils sont bons, j’ai envie de ré-écrire les miens.

4. Si vous deviez vous décrire en trois mots, quels seraient-ils ?

Beaucoup ; trop ; difficile.

5. Quelle est votre citation favorite ?

« L’imitation est la plus sincère des flatteries » Oscar Wilde.

6. Quel est votre mot préféré ?

« Merci. » Surtout lorsqu’il est mérité.

7. Quel est votre rituel d’écriture ?

Très tôt le matin. Tous les jours. En jouant aux échecs en ligne.

8. Le livre que vous auriez aimé écrire ?

La Bible. Parce que c’est le plus vendu...

9. Stylo ou clavier ?

Uniquement le clavier.

10. Le mot de la fin ?

A bientôt.

Découvrir "Confrontations" : https://www.editions-pantheon.fr/catalogue/confrontations/ 

1. Pouvez-vous nous présenter votre livre ?

Dans ce livre je présente des guérisons inexplicables que j’ai vécues, suivies de mes réflexions.

2. Quel message voulez-vous transmettre au lecteur ?

Chaque personne a un corps physique et un corps spirituel (âme et esprit) qui continuent d’exister à l’extérieur du corps physique.

3. Quelles sont vos sources d’inspirations ?

Mes expériences de vie vécues et la lecture de plusieurs livre d’ordre spirituels et ésotériques. 

4. Quel est le livre qui vous a donné envie d’écrire ?

Dans les années 2000, en été, je suis retournée voir mes parents au village Slănic-Argeș en Roumanie. J’avais plus de 50 ans; j’avais fini les cours d’une maitrise en mathématiques et j’avais enseignée les mathématiques surtout au niveau collégiale en Roumanie, en Algérie, en France et au Canada. 

La grande mère d’un de mes collègues de l’école primaire avait décédée. J’ai participé à sa messe d’enterrement et ensuite j’ai été invité à sa maison, où on a offert un grand repas en son souvenir, à un grand nombre des personnes.

Et moi et mon collègue de l’école primaire (ingénieur), nous sommes très attachée à notre village natal Slănic-Argeș.

Vers la fin du repas arrosé des boissons alcoolisés, mon collègue de l’école primaire m’a proposé d’écrire ensemble un livre sur notre village natal.

Moi, j’ai accepté, en précisant que j’allai écrire les généralités, et lui d’effectuer des recherches pour présenter l’historique du village. Mon collègue a été d’accord.

Une fois arrivée au Canada, j’ai tenu ma promesse et j’ai écrit les habitudes pratiquées dans mon village.

J’ai envoyé mon manuscrit à mon colloque, en lui demandant d’ajouter sa partie.

Surprise !

Mon collègue a dit qu’il ne se rappelait rien de cette discussion, mais qu’il se rappelle qu’à ce repas, ’il avait bu beaucoup d’alcool.

Bref, il n’avait aucune intention d’écrire ce livre.

Quoi faire ?

J’ai décidé d’éditer ce livre en langue roumaine, toute seule. Ce livre a été très apprécié par les lecteurs, qui m’ont inciter à écrire d’autres livre. On m’a dit que je décris très bien, et je tiens le lecteur près de moi.

5. Si vous deviez vous décrire en trois mots, quels seraient-ils ?

- Sensible

- Optimiste

- Persévérante

6. Quelle est votre citation favorite ?

« Avec Dieu tout est possible ». 

7. Quel est votre rituel d’écriture ?

Souvent j’ai l’inspiration durant la nuit. Sur ma table de chevet j’ai un carnet et plusieurs stylos à bille. Durant la nuit, je me réveille souvent avec des idées/phrases/mots que je note dans mon carnet.

8. Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?

Je voudrais continuer d’écrire un autre livre sur «LES EXPERIENCES DE MORT IMMINENTE».

9. Comment s’est fait le choix de votre maison d’édition ?

D’après mon intuition, j’ai envoyé mon manuscrit à quelques maisons. J’ai accepté la première offre faite très vite, qui a été excellente pour moi. Les jours suivantes j’avais reçue d’autres proposition intéressantes, mais je n’ai jamais regretté de choisir les «Edition du Panthéon».

10. Le mot de la fin ?

Merci !

Découvrir "

Mes incroyables guérisons" : https://www.editions-pantheon.fr/catalogue/mes-incroyables-guerisons/

  1. Pouvez-vous nous présenter votre livre ?

Mon recueil raconte les différentes étapes que j’ai rencontrées dans ma vie depuis plus de 10 ans. Chaque poème explique une étape contre laquelle j’ai eu une certaine confrontation.

Chacun se reconnaîtra via l’un d’eux, car, hélas, nous avons tous (ou presque), connu des tristesses personnelles, sentimentales, familiales… De plus chaque lecteur pourra comprendre d’une manière différente le sens des poèmes.

  1. Quelles sont vos sources d’inspirations ?

Mon inspiration provient, initialement d’un devoir que mon ancienne professeure de français nous avait donné à faire en classe, qui était d’analyser différents poèmes d’un auteur précis. Lorsque j’ai choisi Charles Baudelaire, je m’étais dit « pourquoi ne pas en écrire ? ». Et le premier poème qui s’intitule « Première idée, première écriture » en est le résultat.

  1. Quel est le livre qui vous a donné envie d’écrire ?

Le livre qui m’a donné l’envie d’écrire les poèmes est « Les fleurs du Mal » de Charles Baudelaire.

  1. Si vous deviez vous décrire en trois mots, quels seraient-ils ?

Voici les trois mots avec lesquels je pourrais me définir : franc, sentimental, ambitieux.

  1. Quelle est votre citation favorite ?

« Il n’y a que les montagnes qui ne se rencontrent pas »

  1. Quel est votre mot préféré ?

« Croire »

  1. Quel est votre rituel d’écriture ?

Pour écrire un poème en général, j’ai des vers qui me viennent en tête, je les note dans mon téléphone. Le soir, quand je suis dans mon lit, je relis ces vers et je construis le poème avec cela. Ou, dans d’autres cas, j’ai une idée/personne qui me vient en tête et sur ces points, j’écris quelque chose.

  1. Le livre que vous auriez aimé écrire ?

« Shining » de Stephen King

  1. Stylo ou clavier ?

Clavier

  1. Le mot de la fin ?

Ce ne sera pas un mot, mais plutôt une phrase « Tout vient à point à qui sait attendre »

Découvrir La Mia Vita : https://www.editions-pantheon.fr/catalogue/la-mia-vita/

1. Pouvez-vous nous présenter votre livre ?

J’ai commencé à rédiger ces lettres afin de régler quelques comptes avec ma dépression.

Au fil des années, j’ai compris que ce recueil devenait une thérapie constante et j’accueillais l’écriture comme une amie.

Je n’ai jamais voulu écrire un livre finalement… c’est la naissance naturelle de toutes ses pages qui a fini par en devenir un.

J’ai visité un jour le « Palais Idéal du Facteur Cheval », qui est défini comme une œuvre « naïve » et en contemplant ce palais, construit pierre après pierre par les mains d’un seul homme, j’ai compris que ce livre devenait mon palais à moi.

2. Quel message voulez-vous transmettre au lecteur ?

Celui de l’espérance peut-être…

3. Quelles sont vos sources d’inspirations ?

L’écriture de ces mots s’est déroulée sur dix années.

Au début, j’écrivais surtout dans le bus ou le train.

Mon inspiration venait surtout des paysages qui défilaient et de la musique qui résonnait dans mes oreilles.

Naturellement, je me suis par la suite intéressé à la poésie.

Je dois dire que Hugo et bien évidemment Baudelaire m’ont inspiré.

Les lettres à Leonie Billard écrites par Victor Hugo sont une source d’oxygène pour moi.

Je me suis également intéressé à la poésie portugaise, Fernando Pessoa par exemple.

4. Quel est le livre qui vous a donné envie d’écrire ?

Les lettres à un jeune poète de R. M. Rilke

5. Si vous deviez vous décrire en trois mots, quels seraient-ils ?

Je vais vous en donner un seul: Authenticité

Ce mot me reflète en tout point.

6. Quelle est votre citation favorite ?

« Quand on veut on peut »

7. Quel est votre rituel d’écriture ?

Je n’en n’ai aucun. Il n’y jamais eu pour moi de logique là-dedans.

J’ai toujours écrit lorsque j’en avais envie ou besoin.

Mes deux manuscrits sont restés parfois plusieurs années sans que je ne les touche. Et puis parfois, je les ai ouverts plusieurs fois dans la même journée.

Ce fut une aventure aléatoire.

8. Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?

Des millions d’idées en tête mais difficile de les concrétiser pour le moment. En toute honnêteté, j’aimerais beaucoup m’essayer à un roman. Mais cela demande une réorchestration totale de mes « rituels d’écriture » justement, car les romans sont une écriture linéaire, à l’inverse de mes habitudes.

9. Comment s’est fait le choix de votre maison d’édition ?

Je voulais me tourner vers une maison en laquelle j’avais confiance. J’ai énormément apprécié mon premier contact avec Jeoffroy Delépine. Les choses se sont alors faites naturellement.

10. Le mot de la fin ?

« Si Dieu vous envoie des épreuves, c'est qu'il sait que vous êtes prêt à les surmonter »

Découvrir "Les maux sur papier" : https://www.editions-pantheon.fr/catalogue/les-maux-sur-papier/

  1. Pouvez-vous nous présenter votre livre ?

Je ne suis pas une célébrité ou un politicien important, par contre, à ma connaissance, il n’y a personne qui ait vécu autant d’aventures et eu autant d’expériences dans sa vie que moi.

Je suis ce genre de personne aventurière à qui les gens disent souvent : « Toi, un jour, tu dois écrire un livre. » J’ai eu une vie d’aventures et d’anecdotes hors de l’ordinaire, une vie d’aventures qui a débuté dès mon enfance. Mon nom est Michel Auclair et j’ai commencé mon livre en racontant l’arrivée des premiers Auclair en Nouvelle-France en 1666. Je raconte l’histoire de mes ancêtres pour ensuite raconter la mienne. Donc j’ai intitulé mon livre Michel Auclair, qui je suis et d’où je viens. Je vous dis en toute modestie que je suis quelqu’un de grand, fort, aventurier, courageux et persévérant. Mais je n’ai rien inventé, car je suis d’une lignée de gens grands, forts, aventuriers, courageux et persévérants.

  1. Quel message voulez-vous transmettre au lecteur ?

Ce livre se veut un ouvrage où je raconte ma vie d’aventurier, en démontrant par des récits véridiques que, dans ma vie, j’ai fait et j’ai eu tout ce que je voulais. Seulement en le demandant, en le visua­lisant et en y croyant. Avec cette méthode de pensée positive que j’ai héritée de mes ancêtres et que j’ai poussé un peu plus loin, j’ai plusieurs fois fait ce que bien des gens appellent des choses impos­sibles.

  1. Quelles sont vos sources d’inspirations ?

Je suis une personne heureuse parce que mon esprit est toujours occupé à penser, je ne m’ennuie jamais. Si je me couche le soir avec un problème, le matin, j’ai la solution ; ou bien, si je me couche avec une interrogation, le matin, j’ai la réponse ; si je n’ai pas de solu­tion ou de réponse, j’y pense s’il le faut pendant des années, tant que la lumière ne s’est pas allumée. Mais je finis toujours par avoir une réponse. Ce que j’écris présentement, je l’ai tout pensé cette nuit. En général, cela se passe entre quatre heures et six heures le matin. Avant de me lever, je vois aussi le déroulement de ma journée, si le matin, je décide de faire ceci ou cela, eh bien, le soir, c’est fait. Je prie tous les soirs avant de me coucher, c’est un de mes moments préférés de la journée. Un moment de spiritualité où je demande ce que je veux faire ou avoir, je demande la santé pour moi et mes proches et je remercie pour ce que j’ai et ce que je suis. Je crois que notre esprit est très fort et, souvent, où les gens font une erreur, c’est lorsque leur action ne coïncide pas avec leur désir. Les deux doivent aller dans le même sens.

  1. Quel est le livre qui vous a donné envie d’écrire ? Ce qui m’a inspiré, pour créer quelque chose dans la vie et non concurrencer, ce sont les écrits de Mr Wallace Delois Wattles (1860-1911) qui était un auteur américain. Écrivain de la nouvelle pensée. Le travail le plus connu de Wattles est un livre de 1910 intitulé The Science of Getting Rich, dans lequel il explique comment devenir riche.
  1. Si vous deviez vous décrire en trois mots, quels seraient-ils ? Aventuriers, courageux et persévérants.
  2. Quelle est votre citation favorite ? Chaque problème a une solution
  3. Quel est votre rituel d’écriture ? Seulement lorsque je suis inspiré, il ne faut rien forcer, c’est pour cela que j’ai pris dix ans pour écrire ce livre.
  4. Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ? Traduire ce livre en Anglais, puis en faire un film.
  5. Comment s’est fait le choix de votre maison d’édition ? En 2018 j’ai envoyé mon manuscrit à dix éditeurs. Sur dix, huit m’ont répondu positivement. J’ai donc choisi Les éditions du Panthéon pour leur professionnaliste et leur réseau de distribution dans les pays francophone.
  6. Le mot de la fin ? Quelle belle vie, et tout l’argent que j’ai gagné durant ces années, je l’ai investi à voyager partout dans le monde. Je vous conseille donc de voyager, car l’argent revient, mais le temps, lui, ne revient pas. Durant tout le temps que j’ai écrit ce livre, je me rappelais chaque détail sans effort, même si certains événements étaient arrivés il y a très longtemps. Maintenant que je le relis pour la première fois, c’est comme si, une fois l’avoir écrit, j’avais tout oublié ? Je sais que Dieu m’a assisté dans l’écriture de ce livre en me donnant l’inspiration, je le ressens…

Merci mon Dieu…

Découvrir "Michel Auclair, qui je suis et d'où je viens" : https://www.editions-pantheon.fr/catalogue/michel-auclair-qui-je-suis-et-dou-je-viens/

1 - Pouvez-vous nous présenter votre livre ?

Un livre teinté d’humour pour encourager, enseigner dans le but de faire des choix judicieux sous la gouverne de l’Esprit-Saint dans l’espoir d’un monde meilleur, d’un monde moins injuste, moins méchant. Ah si un élan d’amour dans on pouvait tous S’APPROCHER DE DIEU!

2 - Quelles sont vos sources d’inspiration ?

Prière, méditation, jeûne, louange à Dieu qui demeure la vraie source d’inspiration. Selon les saisons qui peuvent être sèches ou pluvieuses et lorsque tombe cette pluie de bénédictions divines, il arrive de manquer d’espace pour placer toute la récolte.

3 - Quel est le livre qui vous a donné envie d’écrire ?

La Bible en général et le Livre des Psaumes en particulier.

4 - Si vous deviez vous décrire en trois mots, quels seraient-ils ?

Serviteur de Dieu. (!)

5 - Quelle est votre citation favorite ?

Pas mal de citations retiennent l’attention. Mais pour rester dans un cadre correspondant à un point de vue pertinent à la publication, on retiendra celle de Raymond Lévesque dans sa chanson : « Quand les hommes vivront d’amour | Il n’y aura plus de misère| Et comme seront beaux les jours | Mais nous, nous serons morts, mes frères…| La sagesse ici-bas c’est le prix… »

7 - Quel est votre rituel d’écriture ?

Les idées peuvent surgir au moment oὺ on s’y attend le moins. C’est surtout la nuit ou en soirée qu’on écrit sur papier (notes secondaires associées aux idées principales) ; et le jour on fait la rédaction - évitant ainsi d’affecter la vision. Par exemple le Tout-Puissant, dans son immense bonté, peut faire donner des visions, des images comme voir un texte sur une page suspendue en l’air, sans support aucun. On se précipite alors pour en faire un résumé. Mais les mots ne traduisent jamais parfaitement l’idée ou le ressenti lors de l’expérience, cela laisse toujours un peu d’insatisfaction.

8 - Le livre que vous auriez aimé écrire ?

Mettre l’accent sur l’importance de la prière, exhorter à moins regarder les apparences qui sont souvent trompeuses pour se tourner vers des réalités transcendantes ou supérieures, aux valeurs supérieures sur le plan spirituel. Communier avec l’Esprit-Saint est si merveilleux qu’on voudrait pouvoir le partager. Ce serait prétentieux de vouloir concurrencer ou se mesurer aux Livres des Psaumes, du Cantique des Cantiques ou de Faust écrit par Wolfgang Goethe. Donc cela ne restera pour nous qu’au stade de rêve.

9 - Stylo ou clavier ?

Les deux selon le moment et l’endroit.

10 - Le mot de la fin ?

Si notre sens de l’humour devait laisser à désirer et qu’on n’y aurait pas trouvé grand-chose d’amusant, qu’au moins ce livre serve à instruire, à éclairer, à apprendre à partager, à conscientiser, à encourager les affligés, à panser les blessures et surtout exhorter à ne pas en infliger à autrui au cas oὺ l’on aurait été soi-même victime.

Découvrir "S'approcher de Dieu" : https://www.editions-pantheon.fr/catalogue/sapprocher-de-dieu/

  1. Pouvez-vous nous présenter votre livre ?

Je vous présente le tome II de : Un buffet d’histoires mijotées dans la collectivité. Ce titre signifie qu’il est dans la suite de mes observations actuelles sur notre façon de vivre ensemble. Cela ne l’empêche pas d’avoir ses particularités dans son menu et son visuel. Il fait place à sept histoires qui sont plus courtes que d’habitude mais qui se permettent d’aller parfois plus loin que la réalité vécue en activant l’imagination pour accentuer la perception des évènements et en faciliter la compréhension. Ce qui fait dire à la maison d’édition, sur la quatrième couverture, que ce sont des fables modernes aux morales actuelles. Des récits qui sauront vous faire rire ou pleurer, d’émouvantes réflexions en cocasses situations.

Ils vous racontent : 1- l’aspiration à vaincre les féminicides, 2- des moments de réconciliations avec les premières nations, 3- les difficultés de la démocratie, 4- la découverte d’un sens à la vie, 5- une façon de vivre étroitement avec son animal de compagnie, 6- un couple qui joue les quatre saisons avec une fausse note et 7- des vieux et vieilles qui en créant un présent construisent un avenir.

  1. Quelles sont vos sources d’inspirations ?

Dans mon cas, plutôt que de parler de sources d’inspirations, j’invoquerais à la place un état d’âme à créer pour me mettre en situation d’accueillir ces inspirations pour qu’elles m’accordent par la suite la faveur de pouvoir enchaîner les événements et les mots qui les traduisent.

  1. Quel est le livre qui vous a donné envie d’écrire ?

Rien que la vie d’Alice Munro qui a reçu le prix Nobel de littérature en 2013 pour son art de la nouvelle.

  1. Si vous deviez vous décrire en trois mots, quels seraient-ils ?

Passion – Solitude – Engagement

  1. Quelle est votre citation favorite ?

Je vous mentirais de vous dire que je n’en ai qu’une.  Cela dépend du moment.

Et là, j’ai celle de Boileau en tête en répondant à vos questions. Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement et les mots pour le dire arrivent aisément.

  1. Quel est votre mot préféré ?

Amour

  1. Quel est votre rituel d’écriture ?

Trois moments par jour. Le premier après le déjeuner, le deuxième au milieu de l’après-midi et le troisième la nuit vers les deux heures après mon premier sommeil. Toujours relire l’écriture précédente pour donner l’élan à l’inspiration pour la suite.

  1. Le livre que vous auriez aimé écrire ?

Le Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry.

  1. Stylo ou clavier ?

Clavier

  1. Le mot de la fin ?

On recommence.

  1. Pouvez-vous nous présenter votre livre ?

C'est l'histoire d'une fontaine dont la joie de vivre s'est éteinte et qui souhaite la retrouver. Grâce à l'aide d'un chat qui parle et de deux frère et sœur, Greg et Hélène, tout est fait pour que la source coule à nouveau en elle. C’est suivi de l’histoire de deux frères Raphaël et Thomas qui, également avec l’aide de la famille, du même chat et grâce à de belles rencontres, vont goûter à la liberté de vivre.

  1. Quelles sont vos sources d’inspirations ?

Je dirais simplement et modestement l’Esprit qui est en chacun de nous. J’essaye le plus souvent de lire et de traduire sa pensée, ses inspirations. Allant dans ce sens, j’ai écouté des livres audios d’auteurs comme Neville Goddard, qui enseignent la pensée de L’Esprit. Et cela m’inspire beaucoup.

  1. Quel est le livre qui vous a donné envie d’écrire ?

Je dirais que j’aime écrire depuis petite. Mais c’est la rencontre de mon mari qui m’a redonné le goût et le courage de m’y mettre sérieusement.

  1. Si vous deviez vous décrire en trois mots, quels seraient-ils ?

Ouverture d’esprit.

  1. Quelle est votre citation favorite ?

Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. De Jésus.

  1. Quel est votre mot préféré ?

            Aimer

  1. Quel est votre rituel d’écriture ?

Je demande à l’Esprit de m’inspirer pour donner le meilleur de ce qu’il a                                                                prévu. Puis j’inspire un bon coup et j’écris.

  1. Le livre que vous auriez aimé écrire ?

           Superman ou vingt mille lieux sous les mers.

  1. Stylo ou clavier ?

            Les deux.

  1. Le mot de la fin ?

       Je remercie tous les lecteurs de ce livre. Et vous invite à poursuivre l’aventure avec mes prochaines publications.

Découvrir "Tout pour la fontaine" : https://www.editions-pantheon.fr/catalogue/tout-pour-la-fontaine/