Portrait chinois d’Alain Bot, auteur de « Réflexions critiques sur mai 68 » et « Fraude ou évasion fiscale : le scandale ? »


Si vous étiez un livre, vous seriez …

Un livre d’images, de tous les bonheurs, les peines, les accidents, les prouesses, les paysages, les sensations, les odeurs, les goûts, et les milliers de rencontres de gens exceptionnels dans de multiples circonstances, et les amitiés qui nourrissent le fond de mon coeur, et ma mémoire.

Si vous étiez une citation …

Comme Churchill, « Je ne crois à aucune statistique que je n’ai pas bricolée moi-même ! », car dans ma vie (+70 ans) je n’ai jamais rencontré le français moyen, je n’ai rencontré que des français exceptionnels … dans tous les sens! 

Si vous étiez un marque-page…

Je voudrais être un rappel d’amitié pour le lecteur.

Si vous étiez un discours...

Je voudrais être un discours de Démosthène essayant de couvrir de sa voix le bruit de l’Océan, car il n’est pas nécessaire d’espérer pour entreprendre.

Si vous étiez une collection...

Dans mes navigations, j’ai accumulé une très belle collection de vagues et de couchers de soleil, que je dédie à tous mes amis.

Si vous étiez un papier…

Un papier cartonné, un peu rigide,  qui ne se délite pas trop vite aux embruns d’eau salée.

Si vous étiez une bibliothèque…

Un meuble de chêne robuste d’agréable proportion, à petites portes vitrées pour empêcher la poussière et retenir l’odeur des livres… rempli de livres disparates de marine, de voyage, de poésie, d’Histoire, d’économie, de philosophie, et des conteurs qui racontent la vie extraordinaire des hommes, agrémenté de quelques bibelots évoquant  les souvenirs,  un bois de rennes du Groenland,  une cloche en bronze de navire, la statuette d’un corps de femme,  quelques petits bouquets de fleurs peints, ...

Si vous étiez une recette…

Je serais une « pissaladière » (le pissalas était une préparation spéciale niçoise des filets d’anchois, malheureusement disparue),  une pâte à tarte brisée  que je fais moi-même (280g de farine 1/2 verre d’eau, 1/2 verre d’huile d’olive, levure, sel), c’est comme moi, robuste et consistant, recouverte d’une épaisse couche d’oignons longuement confis à part, comme moi, assez doux au goût, onctueux, tendre sur une pâte plutôt dure, couverte elle même d’une garniture de filets d’anchois allongés en étoile, comme ma vocation maritime, un poisson au goût fort et corsé, avec de grosses olives noires de Kalamata (Péloponnèse) dispersées dessus, en souvenir de mes navigations si délicieuses en Grèce sur les pas d’Ulysse, le tout parfumé d’herbes de Provence, pour le souvenir des odeurs de mon enfance, fils de parfumeur à Grasse.   

Si vous étiez un titre de livre… 

« Le spectateur engagé » au sens de Raymond ARON.

Découvrir "Réflexions critiques sur mai 68" et "Fraude ou évasion fiscale : le scandale ?" : https://bit.ly/3jXLlDy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *