1. Pouvez-vous nous présenter votre livre ?

"Parcours numéro treize" est un récit qui véhicule et met en lumière la force intérieure innée, la résilience transcendante.

2. Quelles sont vos sources d’inspirations ?

Les émotions, la nature humaine.

3. Quel est le livre qui vous a donné envie d’écrire ?

L’Alchimiste.

4. Si vous deviez vous décrire en trois mots, quels seraient-ils ?

Résilience, empathie, espoir.

5. Quelle est votre citation favorite ? 

"La vie est belle", "l’espoir ne meurt jamais".

6. Quel est votre mot préféré ?

"Espoir".

7. Quel est votre rituel d’écriture ?

Je laisse l’émotion des mots résonner en moi.

8. Le livre que vous auriez aimé écrire ?

L’Alchimiste.

9. Stylo ou clavier ?

Actuellement, le clavier.

10. Le mot de la fin ?

Pragmatique.

Découvrez "Parcours numéro treize" : https://bit.ly/3gkDaih

 

 

Prendre le temps, s’essayer à de nouvelles activités, renouer avec des plaisirs oubliés… telles sont les possibilités qu’offre la saison estivale. Que l’on prévoit de se relaxer à la plage, dans son jardin ou à la montagne, lire fait partie des inévitables, alliant détente, divertissement et culture. Pour privilégier une évasion totale, les Éditions du Panthéon dévoilent leur sélection de témoignages : expériences uniques et univers authentiques garantis !

Patients, je vous écoute… de Claude Rougeron

Arrivé à la retraite, l’auteur revient sur son parcours, de l’enfance jusqu’à ses activités actuelles. Il analyse ses expériences et sa perception de la médecine à l’aune de ses études et de ses premiers pas de praticien. Au cœur du monde de la santé, il scrute la question des soins, celle du patient et plus généralement de la personne humaine.

Plus d’infos : https://bit.ly/2Vt9JT4

La dépendance à l'alcool : l'art-thérapie au cœur du dépassement de Séverine Bizeau

L’addiction alcoolique, une maladie encore sous-estimée, entraîne sa victime dans le cercle infernal de la solitude et de la dépression. À travers ces pages, l’auteure fait part de son expérience, sans fard, et nous confie que l’espoir est là, bien vivant, recroquevillé dans un coin. En acceptant aide et accompagnement thérapeutique, on peut trouver la force de le laisser se déployer pour enfin quitter l’enfer.

Plus d’infos : https://bit.ly/3dQ0hjb

Beauté éternelle d’Anna Bondareva

Dans ce récit aux accents de vérité, Anna Bondareva met en lumière les facettes les plus secrètes et les plus sombres du métier de mannequin haute couture. Elle nous fait évoluer au fil des changements de décor, dans un perpétuel jeu de caméléon où la réalité est quelquefois bien laide, derrière les apparences vernies, lissées, laquées.

Plus d’infos : https://bit.ly/2VtkDbD

TOUJOURS LÀ, après 40 ans de dialyse d’Onila de Paula

Vivre, tenir bon face à une maladie rénale chronique. Onila de Paula nous livre son témoignage sans fard sur un parcours médical semé d’épisodes éprouvants. Elle nous décrit son quotidien et ses doutes, aborde les questions épineuses de la commercialisation de la médecine et de la réalité des erreurs de diagnostic répétées.

Plus d’infos : https://bit.ly/2NI12ji

Ma bipolarité telle que je la vis de Isabelle Eribes

Isabelle Eribes est bipolaire. À travers ce témoignage authentique, elle souhaite partager son expérience avec ceux qui se sentent concernés par cette maladie mentale, pour les rassurer, les accompagner et les conseiller dans la gestion de leur quotidien. Dans cette démarche, elle cherche aussi et surtout à démontrer que la maladie n’est pas un frein à la vie, que le chemin peut être long et ardu mais que tout est possible, si l’on se regarde avec bienveillance.

Plus d’infos : https://bit.ly/31pkARO 

Jacques a dit... suce ! de Charlie Vincent-Cheer

« Jacques a dit… suce ! », tout est dit.

La Bergerie, un établissement évangélique comme on en trouve peu : une secte à dire vrai.

Charlie Vincent, fille unique, nourrisson, y est placée. Elle y restera 18 ans et y connaîtra tout.

À la Bergerie, le secret est partout et le silence, un choix. Jusqu’à aujourd’hui. Charlie raconte le pire et ne nous épargne rien : une histoire brutale, folle, puissante et vivante, comme Charlie, la folie en moins. Un cri à la mort mais qui transpire la vie. Une leçon.

« Jacques a dit… suce ! », un récit bouleversant, qui dérange.

Plus d’infos : https://bit.ly/2BcIPIp 

L'Alchimie des Codes de Béatrice Doublier

L’apparition brutale d’un cancer des os dans la vie d’une femme, l’impact de la maladie sur elle et ses relations aux autres, les agressions thérapeutiques de la chimiothérapie et les méthodes douces pour lutter contre ces désagréments… Béatrice Doublier aborde tous ces thèmes pour encourager ses lecteurs et leur communiquer un message d’espoir.

Plus d’infos : https://bit.ly/2YJ4wZk

Un point commun entre ces retours d’expérience : le partage. Avec leur part d’ombre, ces histoires sont empruntes de vérités, inspirantes, et poussent à la réflexion. Pour retrouver l’intégralité des témoignages parus aux Éditions du Panthéon, parcourez notre catalogue : https://bit.ly/3i6dcAC 

1. Pouvez-vous nous présenter votre livre ?

Il s’agit d’un simple recueil de poésies, écrit avec le cœur et l’âme pour offrir aux lecteurs l’envie de ressentir des sentiments qu’ils pourraient reconnaître.

2. Quelles sont vos sources d’inspirations ?

Je suis musicien donc le son des mots en est une, je suis aussi peintre, donc les couleurs des phrases en sont d’autres mais aussi toutes les vies que j’ai en moi et qui me permettent de transmettre des tableaux et des musiques de la vie avec toutes ses nuances, ce dernier mot se marie bien avec toute expression créatrice.

3. Quel est le livre qui vous a donné envie d’écrire ?

Le livre de l’intranquillité de Fernando Pessoa, j’ai découvert cet auteur Portugais lorsque je vivais à Lisbonne, dans une maison située à côté d’une de celles dans lesquelles il avait vécu, je sentais sa présence et son âme.

4. Si vous deviez vous décrire en trois mots, quels seraient-ils ?

Eternel amoureux – fragile et fort à la fois – curieux de tout

5. Quelle est votre citation favorite ?

Il y a de la vérité partout, même dans le mensonge.

6. Quel est votre mot préféré ?

Authenticité.

7. Quel est votre rituel d’écriture ?

Il n’y a pas vraiment de rituel, je vis une situation, j’ai un souvenir qui fugacement me revient, j’aime un endroit ou un moment, je prends souvent des notes et ensuite je mets au clair ce que j’ai pu ressentir ou imaginer et cela permet de mettre sur papier la musicalité des mots.

8. Le livre que vous auriez aimé écrire ?

Il s’agit d’un livre Portugais d’une auteure que j’aime beaucoup à savoir Cronicas, o Espirito da Praia (Chroniques, l’esprit de la plage) de Peta Maria (Éditions du Chiado).

9. Stylo ou clavier ?

Pour les notes, le crayon et mise à jour, le clavier.

10. Le mot de la fin ?

Cultivons nos bonheurs.

Découvrez "Langages Impossibles" : https://bit.ly/2YpQ86Q 

1. Pouvez-vous nous présenter votre livre ?

C’est l’aventure d’une jeune fille ange gardien, qui n’a pas une vie facile : elle doit protéger un humain, traverser les tourments de l’adolescence, et elle part à la recherche de son père disparu sur un chemin semé d’embuches. C’est un roman fantastique qui fait écho à plein de choses de notre vie terrestre et qui peut aussi bien parler aux adolescents qu’aux adultes.

2. Quel message voulez-vous transmettre au lecteur ?

Je dirais qu’il y en a plusieurs, mais le but premier est que le lecteur passe un bon moment. Ensuite, je pense que c’est la tolérance, envers les autres mais aussi envers soi. Nous sommes les premiers à nous faire du mal, à nous juger pas assez bien. De la tolérance et de l’espoir. Parfois, les choses sont difficiles mais ça ira, ça passera. 

3. Quelles sont vos sources d’inspirations ?

Elles sont multiples et très éclectiques. C’est principalement les choses qui m’entourent, un peu de vécu, des auteurs comme Anthony Horowitz qui créent des mondes et des univers incroyables et beaucoup de musique, que cela soit des vieilles chansons françaises, du jazz, de l’indie pop ou du rap francophone.

4. Quel est le livre qui vous a donné envie d’écrire ?

Je pense que j’ai toujours plus ou moins eu des histoires dans la tête parce que je lisais énormément depuis toute petite. Mais le livre qui m’a vraiment fait commencer à écrire, c’est Raven’s Gate d’Anthony Horowitz. Je ne saurais dire pourquoi mais c’est un auteur que je suis depuis mes onze ans et qui continue de me fasciner et de m’inspirer.

5. Si vous deviez vous décrire en trois mots, quels seraient-ils ?

Sensible, généreuse et rêveuse. Je pense – j’espère – que ce sont des choses que l’on peut retrouver quand on me lit.

6. Quelle est votre citation favorite ?

« On ne voit bien qu’avec le cœur, l’essentiel est invisible pour les yeux » d’Antoine de Saint-Exupéry. 

7. Quel est votre rituel d’écriture ?

Je n’en ai pas. J’écris tout le temps, partout. J’ai pleins de carnets, des notes de téléphone ou d’ordinateur avec des idées, des phrases ou juste des mots, des feuilles volantes et parfois, j'écris même au dos des tickets de caisses.

8. Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?

Je rêve vraiment de travailler dans l’écriture. J’essaye de diversifier mes formes, qu'il s'agisse   de romans, de nouvelles, de scénarios, de poésie ou de formes hybrides. Tout ce que je veux, c’est écrire des histoires, la forme précise sera réfléchie plus tard. 

9. Comment s’est fait le choix de votre maison d’édition ?

J’ai eu le privilège que mon manuscrit soit accepté par plusieurs maisons d’édition et ce sont les Editions du Panthéon qui m’ont accueillie le plus chaleureusement en me proposant ce qui me paraissait être la meilleure offre pour faire connaître mon roman au public.

10. Le mot de la fin ?

Je me dois de dire merci à toutes les personnes qui ont soutenu le projet depuis le début, qui ont contribué à ce que ce livre existe et surtout à ma maman (c’est elle qui m’a forcée à écrire ça). Et je ne peux dire qu’"À bientôt pour la suite". 

Découvrir "Les ailes de Saliha" : https://bit.ly/3boj7wh

1. Pouvez-vous nous présenter votre livre ?

C'est un roman en deux parties sur le thème du déni de soi, de l'excès de concessions, et de l'incompréhension entre des personnes qui s'aiment pourtant profondément.

2. Quelles sont vos sources d’inspirations ?

L'humain m'inspire. Énormément. La nature humaine, les réactions sociales, les subtilités de raisonnement propres à chacun, c'est cela qui m'inspire, car c'est une source infinie de surprises et de rebondissements.

3. Quel est le livre qui vous a donné envie d’écrire ?

Tous, je crois. Je baigne dans la l'écriture d'aussi loin que je me souvienne.

4. Si vous deviez vous décrire en trois mots, quels seraient-ils ?

Émotions, découvertes, rires.

5. Quelle est votre citation favorite ?

Je jure devant Dieu que je ne me laisserai pas abattre, j'aurais le dernier mot et lorsque ce cauchemar sera terminé je ne connaîtrais plus jamais la faim. Non, ni moi-même ni les miens. Dussé-je mentir, voler, tricher ou tuer, je jure devant Dieu que je ne connaîtrais plus jamais la faim.

Toujours un frisson en entendant ce serment culte.

6. Quel est votre mot préféré ?

Désir.

7. Quel est votre rituel d’écriture ?

Aucun ! Je pense souvent à mon intrigue, à mes personnages, jusqu'à ce que tout prenne forme distinctement dans ma tête, alors seulement quand viennent les mots j'écris.

8. Le livre que vous auriez aimé écrire ?

La philosophie dans le boudoir, du Marquis de Sade.

9. Stylo ou clavier ?

Pour noter certaines idées ou phrases le stylo qui traîne toujours dans mon sac avec mon carnet, sinon clavier.

10. Le mot de la fin ?

Fin.

Pour en découvrir davantage sur "Les belles nuits" : https://bit.ly/3cj3Qy0 

1. Pouvez-vous nous présenter votre livre ?

Le quotidien d’un enfant lors des toutes premières années est d’une telle richesse de créativité, qu’il est important de le connaître au plus près des observations. Souvent, ces observations masquent un réel de l’enfant inaccessible, qui cependant se construit peu à peu dans son rapport avec l’environnement.  Comme l’enfant ne perçoit pas les événements de la même façon que les adultes, seuls les échanges de parole qu’il aura avec ses parents ouverts à sa créativité, le construiront.  

2. Quelles sont vos sources d’inspirations ?

Les rencontres de la vie quotidienne car chaque personne est un livre d’histoire, un conte réel, une quantité de combats aux victoires incertaines.

3. Quel est le livre qui vous a donné envie d’écrire ?

  • La vérité de Ghandi d’Erik Erikson 
  • Récits de Kolyma de  Variam Chalamov

4. Si vous deviez vous décrire en trois mots, quels seraient-ils ?

Patience, prudence, persévérance 

5. Quelle est votre citation favorite ?

« La banalité du mal » de Hannah Arendt

6. Quel est votre mot préféré ?

"Courage".

7. Quel est votre rituel d’écriture ?

Je n'en ai pas.

8. Le livre que vous auriez aimé écrire ?

"La pesanteur et la grâce" de Simone Veil.

9. Stylo ou clavier ?

Les deux.

10. Le mot de la fin ?

Le chemin d’une vie n’est pas un long fleuve tranquille, mais s’arrêter un moment pour contempler l’impétuosité du torrent de montagne donne le goût de vivre tous les instants avec intensité.

Découvrir "Raconter pour savoir agir, sept ans pour prévenir la violence" : https://bit.ly/3cEjALY 

Confinement oblige, tous les moyens sont bons pour un peu d’évasion. Envie de grand air, de plage, de verdure et grandes étendues ? Les Éditions du Panthéon ont de quoi voyager sans quitter le canapé. À vélo, en bateau, en avion … zoom sur 5 ouvrages qui emportent ailleurs et transportent loin.

« Aventures de mer…et plus » de Jacques Doré

Dès l’adolescence, Jacques Doré a voulu, en Breton qui se respecte, avoir la mer sous ses pieds. Une existence de marin, avec tous les rêves et les craintes qu’elle inspire, s’ouvre à lui lorsqu’à seize ans, il s’engage dans la marine marchande. Dans ce récit tout en sincérité et haut en couleur, il raconte ses anecdotes de voyage, ses aventures en mer, ses escales au bout du monde. 

« Comme un sac de voyage » de Dorota Pasieczna

Estelle est journaliste. Dépêchée au Pérou, elle cherche à retranscrire ses impressions sur ce pays qui la fascine par sa diversité géographique et culturelle, l’ancien empire Inca toujours au coin des rues liméniennes… Expatriée, elle réfléchit à son parcours et ses rencontres, d’un soir ou plus, et met en perspective sa propre existence dans un roman éloquent et foisonnant de références.

 

 

 

« Un jaguar sur un vélo » de Serge Colonnese

Un homme ordinaire, sur une impulsion extraordinaire, décide de visiter le Mexique à vélo. Ce voyage à la lenteur exquise lui permet de s’imprégner des trésors naturels, citadins comme humains de ce pays… et de devenir un véritable aventurier ! De contemplation douce en situation fantasque, il se laissera emporter par le fabuleux contraste mexicain et découvrira, avec ses compagnons rencontrés en chemin, des richesses insoupçonnées…

 

« Un voyage pour quatre nouvelles vies » de Romane Evena 

Karol décide un jour de prendre son envol, au sens littéral du terme. Après le décès brutal de son père, elle entreprend un périple et consigne ses impressions de voyage dans ses carnets. Chaque pays visité est l’occasion d’une rencontre, de celles qui bouleversent votre vie.

 

 

 

« La roue nomade » de Françoise Dion

Après « La roue libre » qui nous emmenait de l’île de Vardo au Sud de la Roumanie, Françoise Dion nous entraîne cette fois de Strasbourg à la Russie, juchée sur son vélo. Elle nous raconte les rencontres, les bivouacs, l’histoire des pays traversés et nous livre les réflexions qui s’amoncellent dans sa tête au rythme des pédales, jusqu’au monastère des Solovki, près du cercle polaire. Un pèlerinage personnel et intime qui lui fait approcher « l’âme russe ».

 

Du Mexique à la Russie en passant par le Pérou et l’Europe centrale, il y a peu de chances d’être déçu du voyage. Pour se procurer ces ouvrages, pensez à privilégier le format numérique, disponible sur Fnac et Amazon dont les activités sont maintenues  en cette période particulière.

Bonne lecture !

© Rachel Silveston photography

1. Pouvez-vous nous présenter votre livre ?

C’est le récit serré d’une enfance solitaire, livrée sans bruit aux comportements destructeurs de ses parents. Celui d’un enfant qui se jure de ne jamais ressembler à ses tourmenteurs ; d’un enfant qui, croisant la route de gens honnêtes, surnage en grandissant.

2. Quelles sont vos sources d’inspirations ?

Celles et ceux qui « pensent haut et sentent profond ». Si ma mémoire est bonne, cette parole est celle d’Elie Wiesel. Les conversations amicales, ainsi que les longues marches dans la nature avec mes chiens.

3. Quel est le livre qui vous a donné envie d’écrire ?

Le Bonheur du jour de Jacques Brosse, aux Editions de La Table Ronde, 2008.

4. Si vous deviez vous décrire en trois mots, quels seraient-ils ?

Pugnace, inquiète, amoureuse du vivant.

5. Quelle est votre citation favorite ?

« L’ignorance hurle et assassine, c’est souvent à cela qu’on la reconnaît. » Jean-Claude Carrière

6. Quel est votre mot préféré ?

C’est le verbe "rencontrer".

7. Quel est votre rituel d’écriture ?

Biffer, relire, relire encore, respirer…

8. Le livre que vous auriez aimé écrire ?

Falaise des fous de Patrick Grainville.

9. Stylo ou clavier ?

Les deux, avec le crayon à papier.

10. Le mot de la fin ?

"Freud ignorait la faim inassouvissable de l’homme pour un « sens » transcendant d’une sorte ou d’une autre, […]."   Christopher Lasch

En savoir plus sur "Les Rudérales" : https://bit.ly/33XlJPI

Avec le Corona virus qui se propage aux quatre coins du monde, le verdict du gouvernement français est tombé : nous devons rester confinés.

Depuis l'annonce, le temps semble s'être arrêté...Comment occuper ses journées ? Lisez !

Les Éditions du Panthéon vous ont concocté une sélection d'ouvrages qui font du bien : Zénitude, bien-être, développement personnel, médecine douce et poésie...zoom sur le top 5 des livres à lire pendant le confinement pour se changer les idées et rester sain d'esprit.

La stresso-thérapie par Jean-Jacques Maurice, Yann Le Coz et Claude Jousset.

Le stress : faut-il le combattre, ou peut-on s’en servir ?  Le stress touche chacun. Il est présent, pesant. Alors que nous connaissons ses effets sur notre organisme et notre psychisme, nous manquons de solutions pour le canaliser et nous soulager. Les auteurs sont médecins, coach psychosomaticien, sage-femme, homéopathe, acupuncteur, cadre de direction, et tous soumis à des stress intenses. Ils nous livrent une analyse éclairée des mécanismes de notre corps, et nous présentent des solutions efficaces pour gérer le stress, s’en servir, l’appréhender et nous apaiser. https://bit.ly/2QOBrYc

L'hypnose Pour Qui ? PourQuoi ? de Priscilla Lowe

Hypnothérapeute, Priscilla Lowe reçoit tous types de personnalités dans son cabinet, pour des demandes allant de la plus courante à la plus originale. Pour tous ceux que l’hypnose intrigue, attire ou rend perplexe, ce livre vise à lever le voile sur les mystères de cette pratique méconnue et, pourquoi pas, à vous convertir à cette passion cognitive… Entrez dans le cabinet, et observez. https://bit.ly/3bzGq73

Planète healthy girl de Amandine Poli

Vous êtes à la recherche de bien-être et de spiritualité ? Suivez les conseils judicieux d’Amandine Poli pour prendre en main votre alimentation et votre forme sportive afin de vous rapprocher de la quête d’un esprit sain dans un corps sain. Un ouvrage d’utilité publique ! https://bit.ly/39pswmu

Nouveau départ de Célia Zaïd

Être en accord avec soi-même et apprendre à s’aimer, vaste programme ! Dans cet essai, Célia Zaïd, Maître Reiki et coach personnel, nous propose de nous découvrir de façon ludique, et grâce à des concepts novateurs. Avec ses enseignements simples, et s’appuyant sur des techniques de thérapie douce, cet ouvrage s’adresse à tous ceux qui souhaitent prendre un nouveau départ dans leur existence. https://bit.ly/3bwctEW

Les arômes de l'Amour de Jean-Baptiste Diss

Déclaration d’amour à la nature et à la femme, ce recueil de poèmes met à l’honneur la beauté du monde. L’environnement, les saisons, mais également les concepts religieux des Cathares, y trouvent leur place, en une douce harmonie. https://bit.ly/2wxium0

Où se les procurer ? 

Les grands distributeurs continuent pour la majorité de livrer, avec pour seul inconvénient l'augmentation des délais d'expédition. Heureusement, pour les plus frileux et impatients, le livre numérique n'est pas impacté par les perturbations liées au Corona virus !

Quant aux librairies, même si elles sont fermées, certaines continuent de traiter les commandes passées par téléphone ou e-mail et assurent la livraison à domicile. Essayez toujours de les contacter, ils vous en seront très reconnaissants en cette période particulière.

Bonne lecture !

 

 

1. Pouvez-vous nous présenter votre livre ?

Confession d’un cœur est un roman, rythmé, un peu différent.
Chaque page y possède sa propre histoire, courte mais intense.
Chaque page est une fable où les émotions dansent et se romancent.

Au fil des pages, le lecteur découvre un univers dont son cœur est le héros,
Un monde où ses émotions sont le seul rouge fil.
Pas de raison, ni de réflexion, il est invité  à se laisser bercer par le flot,
De son imaginaire et de ses pensées subtiles.

Envie d’offrir au lecteur le goût de l’implicite, le langage au-delà des mots,
Lui faire apprécier le jeu des sens et la douceur de la métaphore,
Qu’il ose s’abandonner aux vers dont je lui fais cadeau,
Qu’ils le portent au pays du rêve et des envies d’encore.

2. Quelles sont vos sources d’inspirations ?

Les émotions qui me parcourent à tout moment, au présent, dans les souvenirs de moments vécus ou dans l’espoir de moments à venir.

Un mot, un geste, une expérience de vie, une image, un paysage, une personne peuvent éveiller une émotion plus intense qui est source d’inspiration. Si elle me parle, je vais fermer les yeux et l’observer, la laisser me prendre, la comprendre et l’accepter. Puis, je vais la décrire avec des mots et des métaphores, à « ma façon ».

3. Quel est le livre qui vous a donné envie d’écrire ?

J’ai toujours aimé écrire mes pensées, mes idées, mes opinions ; fortement influencé par la philosophie gréco-latine (Platon, Aristote, Horace, Socrate, Marc-Aurèle, etc.), me prenant pour un philosophe des bacs à sable, parlant à moi-même dès mon plus jeune âge.

Mais s’il est une œuvre littéraire à sortir du lot, celle qui, comme une étincelle sur les bûches de mon âme, m’a poussé à approfondir cette part de moi et l’épanouir, c’est Le Cercle des poètes disparus de N.H. Kleinbaum.

4. Si vous deviez vous décrire en trois mots, quels seraient-ils ?

Romantique, à la fois idéaliste et sentimental, l’esprit toujours dans l’imaginaire. 

Chevaleresque, dans l’attitude et dans le geste.

Fidèle, à moi-même d’abord (ayant trop longtemps vécu dans le conformisme), à mes valeurs ensuite (d’un autre temps – chevalier), dans les relations avec l’autre (amis, amour)

5. Quelle est votre citation favorite ?

Carpe Diem – Horace (23 A.T.N.)

6. Quel est votre mot préféré ?

Lâcher-prise, tel celui qui, conscient de ses capacités et limites, vit dans l’ici et maintenant ; accepte l’autre tel qu’il est, s’offre à l’autre tel qu’il est.

"que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé et le courage de changer ce qui peut l’être, mais aussi la sagesse de distinguer l’un de l’autre." Marc-Aurèle

7. Quel est votre rituel d’écriture ?

Sortir prendre l’air, vivre l’ici et maintenant, me laisser envahir par les pensées et émotions de l’instant, m’asseoir quelque part, à-même le sol, sortir mon carnet, mon stylo et écrire. 

L’inspiration dans la Nature, dans l’ouverture à ce qui m’entoure et me traverse au-dedans.

8. Le livre que vous auriez aimé écrire ?

Question piège. Chaque être humain est différent, partageant une part de lui dans des mots qui lui sont propres et uniques. Un livre peut-il seulement nous correspondre si tant est que quelqu’un d’autre l’ait écrit ?

Je vais répondre différemment : un livre qui m’inspire et me parle plus qu’un autre est L’écume des jours de Boris Vian.

Le livre que j’aurai aimé écrire est le roman que je suis en train de rédiger car il me correspond totalement.

9. Stylo ou clavier ?

Stylo. A l’ancienne. 

10. Le mot de la fin ?

« Dans un monde dépossédé de sa Nature, je me ferai jardinier. Je sèmerai des graines pour cultiver les cœurs et reboiser l’âme humaine ».

Citation personnelle, tel est mon crédo.

En savoir plus sur "Confession d'un coeur" : https://bit.ly/2vOkzcF