[SÉLECTION] JOURNÉE MONDIALE DU CHIEN

C'est la journée mondiale du chien, le meilleur ami de l'homme depuis la Préhistoire selon le National Geographic. L'occasion de vous présenter deux ouvrages publiés aux Éditions du Panthéon qui parlent de nos amis à quatre pattes.

Photo by Adam Griffith on Unsplash

Dormir avec les anges de Josyane Carole Rousso

« Quelques jours plus tard le verdict tombe, comme un couperet : l’ensemble du système lymphatique des mamelles est atteint, les boules vont se reformer, grossir, saigner. Tu ne guériras jamais.
À plus ou moins longue échéance, tu es condamnée. Je m’effondre.
Je n’ai jamais connu de cas similaire auparavant, d’attente aussi atroce. Comment vais-je le vivre ? »

Lors d’un séjour à Londres, une femme a le coup de foudre pour une petite femelle teckel aperçue dans une vitrine. Elle la ramène à Étretat, où commencera une belle histoire aux accents tragiques…

Sa plume met ainsi en lumière l’histoire d’un lien indéfectible : celui d’une femme et son chien. Un récit émouvant, passant du point de vue de l’animal à celui de sa maîtresse, qui révèle la joie mais aussi la souffrance engendrées par cet attachement inaltérable.

Avis éditeur : Un ouvrage touchant qui révèle un lien indéfectible scellé par une entente tacite et profondément sincère.

Lire un extrait : http://livre.immateriel.fr/fr/read_book/9782754738613/#pct0

<<Commandez le livre>>

Idrus, 3 ans et 9 mois ou La féroce épilepsie de Régis Jacquet

« Pour relever la tête “sans les crocs”, et surtout prouver, s’il en est besoin, à certains esprits que la gent animale, particulièrement canine, peut apporter sérénité, joies et chagrins dans un respect et une reconnaissance mutuels.Simple témoignage, un de plus, me direz-vous… À chacun son exorcisme ! Tel est le mien que je tiens à faire partager telle une thérapie bienfaisante.Acceptez donc en toute ouverture d’esprit, loin de toute moralisation, l’augure d’une relation si personnelle et enrichissante pour ces deux Êtres, dont je ne suis que le conteur éphémère encore vivant et le rapporteur le plus fidèle qu’il soit, en mémoire à celui qui m’a donné tant de plaisirs gratuits et de leçons de canidé. »

Dès sa plus tendre enfance, l’auteur a connu la compagnie de la gent canine. À l’heure de la retraite, concrétiser son rêve d’adolescent en adoptant un Braque allemand s’est donc inexorablement imposé.

Sa plume dévoile ainsi le récit d’une relation qui s’est construite au fil du temps et qui s’est, malheureusement, finie trop vite. Un témoignage fort qui traduit l’intensité d’une relation atypique.

Inspiré par la vague 1968, Régis Jacquet est sensible à toute forme d’expression artistique. Veuf depuis 2009, il révèle aujourd’hui le récit d’un parcours commun, celui d’un homme et son chien dont l’attachement restera indéfectible.

Avis éditeur : Un témoignage touchant qui révèle un parcours commun scellé par une entente tacite et passionnée et qui rappelle la fugacité de l’existence.

Lire un extrait : http://livre.immateriel.fr/fr/read_book/9782754738613/#pct0

<<Commandez le livre>>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *