[SÉLECTION] JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA MUSIQUE

En cette Journée Internationale de la Musique, nous vous proposons une sélection d'ouvrages publiés aux Éditions du Panthéon où la musique est au coeur du texte. Lisez, et écoutez !

1. La Maison du Bagnard de Michel Allou

« C’est aussi cette même année 1974, fin octobre, dans cette même ville de Cambrai où se situait le Palais des Grottes qui accueillait des concerts que se trouvait la caserne Mortier qui servait aux jeunes gens à faire les trois jours, comme ils disaient, en vue de leur incorporation pour le service militaire. Encore une chose à laquelle Julien refusait de participer, sa conviction étant en totale contradiction avec leurs buts recherchés. Jeune et déjà rebelle. »

En retraçant la vie de Julien des années 70 à 2000, Michel Allou nous ouvre ses souvenirs, dans une France qui n’est pourtant pas si ancienne, et pourtant déjà bien révolue.
En plein apprentissage de la vie, les premières expériences du jeune homme se font lors de la mort de Bob Marley, les premiers congrès du Syndicat SUD-PTT et au volant de sa fidèle Peugeot 304 blanche. C’est sur un air des Who qu’il découvre le mouvement anarchique en 1982, qui correspond à ses valeurs et lui permet de s’affirmer une identité. Son retour en banlieue et celui de la droite au pouvoir est une nouvelle découverte, celle de la misère et de la solidarité. Ses voyages en Martinique sonnent comme un eldorado inattendu : exotique, chaleureuse, paradisiaque, l’île devient son refuge. Car le jeune homme engagé est devenu avec les années, un syndicaliste acharné et téméraire : ses années de combat finiront bien par payer !

Avis éditeur : À travers cette autobiographie romancée des années 1973 à 2000, Michel Allou retrace une succession d’expériences et de rencontres avec des acteurs de la vie publique et culturelle. Il témoigne ainsi de l’évolution de son état d’esprit, construit autour d’un certain nombre d’inégalités et une certaine forme de rébellion.

Lire un extrait : http://livre.immateriel.fr/fr/read_book/9782754736695/#pct0

2. Magic System – Le mystère 1er Gaou de Guillaume Vergès

« Le sourire, et non des murmures, le combat et non la résignation. L’Afrique se retrouve en eux, les Africains s’identifient à eux. Et ce, par rapport à la constance de leur lutte, de leur combat pour se hisser au niveau où ils sont. »

Magic System, ce groupe de quatre Ivoiriens issus pourtant de quartiers défavorisés, a su tout au long de son incroyable carrière internationale faire découvrir le zouglou et donner un sens à sa musique.

À travers cette biographie, la première qui leur est consacrée, nous découvrons que Magic System, ce n’est pas que cela.
Le phénomène est bien plus vaste et, au-delà de leur succès, ce sont les actions entreprises par les gaous magiciens qui vont montrer à la jeunesse africaine et européenne qu’une autre voie est possible, quelles que soient les difficultés rencontrées au départ.

La misère et les conditions de vie précaires ne sont pas une fatalité, preuve en est magistralement donnée ici par ce groupe dont l’auteur se fait élégamment le porte-parole, le temps de transmettre un véritable message d’espoir.

Avis éditeur : Donner un sens à la musique, être un exemple pour la jeunesse africaine et européenne, tel est l'ADN de Magic System. Guillaume Vergès dévoile dans cette biographie les ressorts culturels et sociologiques qui guident le groupe.

Lire un extrait : http://livre.immateriel.fr/fr/read_book/9782754736695/#pct0

3. Vengeance d'Anastasia Davidson

« – Allez, c’est parti, dit-elle en buvant d’un trait son verre.
Elle se lève en sortant sa mitrailleuse et la tient entre ses deux mains. Tous les chasseurs de morts-vivants sortent du bar et se mettent alignés devant les centaines de zombies. Elle pointe son arme sur un des fronts d’un mort qui a un jean bleu et un t-shirt rouge. Elle tire sur lui et il tombe au sol. En ayant entendu le bruit de la mitrailleuse d’Anastasia, les zombies se retournent vers les chasseurs et commencent à courir. Ils les descendent de sang-froid dans Sacramento endormi. »

Anastasia, une jeune femme indépendante et non-conformiste, sort avec Franck, le guitariste d’un groupe de musique. Lorsque ce dernier se fait enlever par le Killer, le roi des zombies, Anastasia devient folle de rage et jure de se venger. Elle rejoint les RockDevils, un gang de tueurs de zombies, et c’est armée jusqu’aux dents qu’elle entame une chasse à l’homme à travers les États-Unis. De la Californie au Nevada, un verre de whisky à la main et une mitraillette dans l’autre, elle part pour une aventure qui promet d’être… saignante !

Avis éditeur : Anastasia Davidson est passionnée par le rock’n’roll, les thrillers et l’Amérique, et s’en inspire pour donner à Vengeance – son premier ouvrage paru aux Éditions du Panthéon – un rythme particulièrement diabolique.

Lire un extrait : http://livre.immateriel.fr/fr/read_book/9782754736695/#pct0

4. Le blues de Milo et Vénus de Jean Piérard

« L’an dernier, pendant qu’Emma était aux sports d’hiver avec son nouvel amant, je tentais de remonter la pente à l’hôpital de San Faustino, en compagnie d’autres fêlés, dans l’unité psychiatrique du docteur Miller. L’année qui s’achevait m’avait complètement laminé : mon manuscrit avait été refusé par tous les éditeurs qui tenaient le haut du pavé et ma femme avait préféré troquer un pseudo-écrivain suicidaire et alcoolique contre un authentique ostéopathe battant et sportif. »

Jean Piérard nous ouvre les portes de ses étranges décors en carton-pâte faits de pavillons de banlieue, de rues animées et de plages du sud. Dans ses pas, nous marchons dans des paysages facétieux et découvrons des lieux habités de nostalgie. En chemin, on y croise des musiciens, des peintres, des sculpteurs et des transformistes. Ils ne ménagent pas leurs mots pour conter leur passage dans les mirages, les orages, les impasses et les coulisses de la comédie humaine.

Avec humour et autodérision, Jean Piérard nous dévoile des instantanés aux couleurs du blues et de l’éternelle enfance. Dans cette ode à la vie et aux femmes, le jazz rythme la phrase et les oiseaux nichent dans les portées.

Avis éditeur : En marge de sa carrière d’enseignant, l’auteur a été écrivain, saxophoniste de jazz et peintre. Dans cet ouvrage paru aux Éditions du Panthéon, nouvelles et poèmes en liberté se relaient comme autant de balises sur le sentier d’une vie.

Lire un extrait : http://livre.immateriel.fr/fr/read_book/9782754736695/#pct0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.