Rencontre avec Salma Naji, auteure de « Projet XXX »

1. Pouvez-vous nous présenter votre livre ?

Une volonté de justice d’un côté, une vengeance de l’autre. Un criminologue du nom de Mickeal fera tout pour trouver le malféteur qui laissa la sœur de Leile presque mourante. Il se mettra Kassim, son ami proche et collègue qu’il considère comme son frère, à dos car tout se fera dans l’illégalité…Et oui, pour lui parfois, pour que justice soit faite il faut enfreindre les lois. Ce qui les plongera lui et Leila dans un enjeux d’ordre national.

2. Quel message voulez-vous transmettre au lecteur ?

Un plein de valeurs : fraternité, altruisme, humanité, courage, justice...car comme dit si bien l’un des personnages principaux :  « Je ne peux me concernant vivre sans que justice soit faite. »

3. Quelles sont vos sources d’inspirations ?

Les films majoritairement, bien que mon style sois centré sur l’action. Le plus important pour moi est qu’a la fin du film de n’importe quel genre, il y ait une moral emplie de valeur (cela va de American assassin avec la persévérance, la ténacité, la volonté d’atteindre un but précis au Fast and furious avec l’esprit "Famille".

4. Quel est le livre qui vous a donné envie d'écrire ?

Antigone de Jean Anouilh dans le style d'écriture, la rigueur et la précision.

 5. Si vous deviez vous décrire en trois mots, quels seraient-ils ?

Solidaire, ouverte au monde, têtue (on est pas tous parfaits, rires).

6. Quelle est votre citation favorite ?

 Manners maketh man (Kingsman)

7. Quel est votre rituel d’écriture ?

Avec l’université, cela devient compliqué d’avoir une écriture régulière mais je reste entêtée et je continue pour le plaisir (pas dans le but d'être éditée ) de m’octroyer des temps de rédaction. On trouve toujours le temps lorsque l'on est passionné.

8. Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?

Je reste convaincue que le secret de la réussite est de réaliser ses projet dans l’humilité et la discrétion jusqu’à ce qu’ils aboutissent, alors Chut….

9. Comment s’est fait le choix de votre maison d’édition ?

J’ai commencé l'écriture de mon livre à 15 ans, alors je n’envisageais pas de le publier, c’était selon moi bien trop espérer à cet âge. Mais par hasard, j’ai décidé d’envoyer mon manuscrit à cinq maison d’édition. Après avoir reçu cinq réponses favorables, j’ai laissé le hasard faire les choses et j’ai choisi la première maison m’ayant donné son accord : Les Éditions du Panthéon.

10. Le mot de la fin ?

Croyez en vous ! Vous allez me dire que cette phrase est culte et répétée à longueur de journée, mais elle est essentielle car si vous ne le faites pas, personne ne le fera pour vous.

Découvrez l'ouvrage : https://bit.ly/2Q4Cx1C 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *