[RENCONTRE AVEC] JEAN-YVES LAMIDON

Si vous étiez un livre, vous seriez….
Celui que j’ose avoir la prétention d’écrire en ce moment. Trouver son chemin, aidé par ceux qui peut-être croiront en lui.

Si vous étiez une citation
Pas assez de talent pour avoir cette prétention.

Si vous étiez un marque-page
Celui de « Drame ensoleillé » me suffit amplement dans un premier temps.

Si vous étiez un discours
Il faudrait remonter dans le passé. Aujourd’hui aucun. Le visuel prend trop le pas sur la profondeur des mots.

Si vous étiez une collection
Aucune aujourd’hui, on ne collectionne plus. On papillonne au grès d’une consommation dépendante d’une communication débridée voir imposée.

 Si vous étiez un papier
Le souhait que l’écrit porté dessus le valorise.

Si vous étiez une bibliothèque
Elle serait trop importante voir coûteuse afin de satisfaire une soif permanente d’apprendre.

Si vous étiez une recette
La recette du bonheur.

Si vous étiez un titre de livre
« L’insoutenable légèreté de l’être » de Kundera.

 

LIRE UN EXTRAIT

AVIS ÉDITEUR : 

Jean-Yves Lamidon conjugue émotion et histoire dans un récit saisissant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.