[RENCONTRE AVEC] BERNARDETE DOS SANTOS

1. Pouvez-vous nous présenter votre livre ?

Mon livre décrit un mélange de choses vécues mais aussi des choses dans ma pensée que je ne pouvais pas expliquer. La découverte de sensations, le fait de savoir que comme femme j’ai aussi le droit d’avoir des pensées déraisonnables.

2. Quelles sont vos sources d’inspirations ?

« Aleph » de Paulo Coelho et « Cinquante nuances de Grey » de E. L. James.

3. Quel est le livre qui vous a donné envie d’écrire ?

« Cinquante nuances de Grey » de E. L. James et « Le journal intime d’une femme soumise » de Sophie Morgan.

4. Si vous deviez vous décrire en trois mots, quels seraient-ils ?

Rêveuse, gentille, apparemment pétillante, même si je trouve que je suis plus timide que pétillante.

5. Quelle est votre citation favorite ?

Toutes les femmes sont belles, elles ont juste besoin d’apprendre à s’aimer.

6. Quel est votre mot préféré ?

Inexplicable.

7. Quel est votre rituel d’écriture ?

M’asseoir sur une table et écrire, écrire, écrire. J’aime bien m’acheter des carnets tout beaux, avec une belle couverture. En général je les achète me disant que j’écrirai de nouveau mes pensées. Sinon, pour écrire mon livre sur clavier, je suis restée des heures à côté de ma fenêtre sur un fauteuil.

8. Le livre que vous auriez aimé écrire ?

« Cinquante nuances de Grey » de E. L. James et « Aleph » de Paulo Coelho, les deux restent inexplicables.

9. Stylo ou clavier ?

Sans aucun doute stylo.

10. Le mot de la fin ?

Ce qui aujourd’hui est inexplicable, demain sera la normalité. C’est bon de rêver, vous ne trouvez pas ?

 

AVIS ÉDITEUR : 

Ode à l'amour et aux convictions trop souvent abandonnées, Bernadete Dos Santos imagine ce roman comme le récit d’une vie intérieure. Littéralement éprise d’un homme qui ne quittera jamais ses pensées, elle offre finalement l’histoire d’une femme désespérément amoureuse…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *