[SÉLECTION] OUVRAGES DE PRINTEMPS

C'est le Printemps ! L'occasion de vous présenter une sélection d'ouvrages publiés aux Éditions du Panthéon ayant trait à cette belle saison, que ce soit dans le titre ou dans le contenu éditorial.

1. Là-bas de Hanka Cerna Collé

« Le train Prague – Paris gare de l’Est part de la gare principale à 11  h  45, nous serons à Paris le lendemain matin. Nous sommes dimanche, 28 juillet 1968, une page avec un point final sur ma vie actuelle est en train de se tourner. Désormais, je ne pourrai que fouiller ma mémoire pour faire revenir des souvenirs de mon enfance, de mon adolescence, des lieux que j’ai fréquentés, des gens que j’aime.»

Hanka Cerna Collé a dix-huit ans dans la Tchécoslovaquie communiste de 1968, en plein printemps de Prague. Elle nous raconte avec une sincérité parfois éprouvée, parfois subtilement nostalgique, sa vie de jeune femme ayant grandi sous l’épée de Damoclès du régime totalitaire. Fraîchement débarquée à Paris avec son amie Zdena, elle espère pouvoir penser, rêver et vivre comme elle l’entend.

Avis éditeur : Un témoignage touchant dans lequel Hanka Cerna Collé nous raconte son parcours de jeune femme de la Tchécoslovaquie communiste de 1968 à son arrivée à Paris.

Lire un extrait : http://livre.immateriel.fr/fr/read_book/9782754736695/#pct0

2. Quatre saisons pour un printemps de Jean-François Costa

Aux leçons de morale du maître en classe et du curé à l’église, Eugène et Palmyre ajoutaient sans en avoir l’air des leçons de vie que le garçon intégrait naturellement et qu’il aurait sûrement à cœur, espéraient-ils secrètement, d’appliquer et de transmettre plus tard à ses propres enfants.

Le temps de l’adolescence est aussi celui où se construisent les bases de nos vies d’adultes. Avec ce roman touchant et éclairé sur la famille, l’instruction et le travail, l’auteur nous rappelle que l’éducation ne se fait pas seulement sur les bancs de l’école.

Avis éditeur : Féru de littérature, Jean-François Costa nous propose un troisième ouvrage où l'on retrouve son amour de la nature et du terroir, à travers un récit personnel dans lequel l’intime mène à l’universel.

Lire un extrait : http://livre.immateriel.fr/fr/read_book/9782754736695/#pct0

3. Un Printemps à Paris de Christophe Agogué

« (…) le sujet est techniquement inépuisable, sinon affectivement indispensable, empli de richesses inouïes, de petites et de grandes histoires, d’une identité en constante réévaluation. Paris vaut bien encore un petit ajout, une modeste contribution. Et c’est l’énergie qui motive ces quelques évocations. »

À chacun son Paris et son imaginaire parisien. Ville fétiche, ville lumière, Paname vit de son histoire et de ses multiples facettes. Capitale politique, économique, culturelle, cosmopolite, carrefour des idées et itinéraire des artistes, Paris est riche de tout ce qui la caractérise.

Véritable promenade au cœur d’un Paris qui n’appartient qu’à l’auteur, ces pages racontent ainsi des siècles d’urbanisme, les variations imperceptibles du temps, de la vie des quartiers et des monuments. Au fil de la balade s’entremêlent alors un chapelet d’anecdotes et mille détails qui font battre le pouls d’une grande cité.

«Un Printemps à Paris» est la déclaration de Christophe Agogué à sa ville natale, avec toute la tendresse et l’humour distancié qu’on lui connaît.

Avis éditeur : Dans ce livre se rencontrent le passé et le présent, le monumental et le quotidien, les choses et les gens. C’est un passionnant patchwork d’histoires aussi tendres que vivaces.

Lire un extrait : http://livre.immateriel.fr/fr/read_book/9782754736695/#pct0

4. Des Poèmes pour Chaque Saison de Jean-Charles Watiez

Dans la furie du temps, le tourbillon sans cesse,
Des fausses priorités, de l’émoi, des promesses,
Des esprits tourmentés, fourbus par la vitesse,
Obsédés par l’Avoir, brisés par la tristesse,

L’ennui s’est répandu comme la poudre à canon,
Le malheur est partout, il hante les maisons,
Il explose et jaillit, il casse et il détruit,
Les espoirs et les rêves et le goût de la vie.

Ce recueil est l’expression des découvertes, des expériences et des engagements de l’auteur. Ces poèmes sont réunis au fil des saisons pour marquer leur caractère temporel et éphémère correspondant aux 52 semaines de l’année. Ils ont chacun leur histoire, leur couleur et leur musicalité propre.

D’une construction classique, ces vers nous invitent à redécouvrir nos sentiments, le moment présent et la beauté de la nature avec une tonalité toute contemporaine. Un appel à nos cinq sens et un certain parfum d’enfance.

Avis éditeur : Fine et déliée, la poésie de Jean-Charles Watiez est le reflet de son immense curiosité. Au fil des pages, sa lucidité s’empare de ce qu’il y a de plus humain en nous et saisit notre âme avec vigueur.

Lire un extrait : http://livre.immateriel.fr/fr/read_book/9782754736695/#pct0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *