Rencontre avec Ndiaga Ba, auteur de « Briser les chaînes de l’ignorance »

  1. Pouvez-vous nous présenter votre livre ?

 Ce volume se donne pour ambition d’aller à l’encontre de l’ignorance. Il est par conséquent une lumière qui libère des illusions des ténèbres.

Tout le monde gagne à en prendre connaissance. Ceux qui sont curieux de connaître Dieu et d’entendre ce que d’autres grands penseurs ont dit à son propos, ce livre leur apporte toute la lumière sur cette question.

De même pour ce qui concerne l’âme humaine, on découvre dans le livre tout ce qu’il faut savoir pour se connaître, avoir la maîtrise de soi et du monde extérieur. L’adversité qui y est développée nous renseigne, de manière généreuse, sur comment se comporter face à la vie, aux événements adverses et aux hommes ; la vertu qui nous conduit vers le chemin du salut ; le bonheur, comment parvenir au bonheur ?

Plût à Dieu que ce livre soit un soutien moral pour ceux et celles qui en ont besoin.

  1. Quel message voulez-vous transmettre au lecteur ?

 Nous avons grand espoir et souhaitons ardemment que la publication de ce volume atteigne la grande majorité des gens qui voudraient avoir de l’aide, et qui éprouvent un urgent besoin d’être outillé en vue de cheminer en toute sécurité et en toute sérénité dans les méandres de l’existence humaine. À ces gens, je voudrais aussi dire qu’ils disposent d’un document d’une valeur incommensurable où sont engrangées, analysées et décortiquées les doctrines des plus grands esprits de l’humanité, et s’il est utilisé à bon escient, il devrait être un puissant moyen qui leur permettra d’arriver à bout de n’importe lequel des maux auquel un être humain peut être confronté sur terre. C’est la thérapie cognitive, qui consiste à méditer sur ce qu’ont dit les érudits (leurs discours portent sur tous les aspects de la vie, rien n’a échappé à leur vigilance) et à essayer de l’adapter à la situation problématique que l’on vit dans le moment. Personnellement, n’eût été ces sources de savoir puissantes et cette méthode de thérapie, jamais je n’aurais su vaincre, tout seul, les difficultés existentielles inextricables auxquelles je fus, à une certaine période de ma vie, confronté, et qui sont consécutives à des années de vécu malheureux dont la source remonte à mon enfance. Par conséquent, j’ai la pleine certitude que ce livre contribuera largement à l’amélioration de la société et aux conditions de vie des personnes qui prendront le temps nécessaire pour l’étudier comme il faut. Je ne saurais être satisfait que lorsque ce souhait sera réalisé.

  1. Quelles sont vos sources d’inspirations ?

 Mes sources d’inspirations sont nombreuses et variées : Tous les livres révélés, du Coran à la Torah en passant par La Bible ; les grands érudits et auteurs de l’antiquité, Socrate, Platon, Zénon de Kition, Sénèque autres, et moderne Arthur Schopenhauer, Friedrich Nietzsche, Karl Otto Schmidt etc. Particulièrement ‘’La république de Platon’’ a été décisive.

  1. Quel est le livre qui vous a donné envie d’écrire ?

Mon envie d’écrire provient des profondeurs de mon âme et de l’expérience de mon vécu. La lecture d’autres auteurs comme Platon, la République, ont renforcé cette envie qui était déjà présente en moi depuis mon enfance. J’avais une marchandise qu’il fallait livrer à l’humanité.

  1. Si vous deviez vous décrire en trois mots, quels seraient-ils ?
  • Neutralité
  • Objectivité
  • Universalité
  1. Quelle est votre citation favorite ?

Michaël Omraam Ivanhov : ‘’ La majorité des humains s’arrêtent sur les faits, sur les phénomènes sans voir que ces faits et phénomènes sont dirigés, organisés par des lois. Seuls les véritables philosophes, c’est-à-dire les initiés, vont jusqu’au principe. Quant à la foule, elle se contente des phénomènes, et c’est pourquoi elle ne voit jamais clair dans les phénomènes et ne sait pas trouver les causes qui provoquent ces phénomènes ’’ (cf. Pédagogie initiatique, page 73).

  1. Quel est votre rituel d’écriture ?

 Je me mets à écrire lorsque je me sens calme, tranquille et inspiré. Il est important de préciser que je suis toujours à jeun quand j’écris, puisque ayant besoin d’être en contact avec mon être essentiel, qui est mon principal inspirateur.

  1. Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?

Je suis en réflexion sur beaucoup de sujets d’écritures. Ce qu’il faut noter, cependant, c’est que ma motivation est de toujours travailler sur des sujets qui éclairent la conscience de l’humanité.

  1. Comment s’est fait le choix de votre maison d’édition ?

 À travers les commentaires positifs des auteurs via les réseaux sociaux.

  1. Le mot de la fin ?

Ce volume est l’œuvre de toute une vie. Il faut prendre le temps de l’étudier comme il faut. Une bénédiction pour l’humanité.

Bonne lecture !

Découvrir "Briser les chaînes de l'ignorance" : https://www.editions-pantheon.fr/catalogue/briser-les-chaines-de-lignorance/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.