[RENCONTRE AVEC] AGNÈS D’ORMESSON

1. Pouvez-vous nous présenter votre livre ?
Ce livre est un témoignage d’un vécu que j’ai voulu léger et plein d’espoir. Comme un hymne à la vie.
Ce récit peut être partagé avec ceux et celles qui vivent la même chose mais aussi, par ceux qui dans des moments de désarroi ou de douleur veulent baisser les bras. Ceci s’adresse aussi à ceux qui nous entourent, leur faire comprendre ce que nous sommes peut-être incapables de dire de vive voix.

2. Quelles sont vos sources d’inspirations ?
En ce qui concerne ce livre, mon vécu. Évidemment, mes enfants et mon entourage, médecins compris.

3. Quel est le livre qui vous a donné envie d’écrire ?
Un livre de Georges Sand « la petite fadette ».

4. Si vous deviez vous décrire en trois mots, quels seraient-ils ?
Volontaire, intuitive, optimiste.

5. Quelle est votre citation favorite ?
Carpe diem ou la vie est belle.

6. Quel est votre mot préféré ?
Deux mots : espoir et bonheur.

7. Quel est votre rituel d’écriture ?
Aucun réellement excepté s’isoler dans un coin d’un café.

8. Le livre que vous auriez aimé écrire ?
Autant en emporte le vent.

9. Stylo ou clavier ?
Stylo et clavier après.

10. Le mot de la fin ?
Apporter de l’espoir.

Résumé de l'ouvrage :

Le cancer du sein touche en France une femme sur huit. Comme tant d’autres avant elle, Agnès n’a pas été épargnée : mais comment surmonte-t-on pareille épreuve ?

Comprenant subitement qu’elle fait partie des mortels, le besoin de témoigner la tenaille. Peindre ou écrire. Ce sera la plume, témoin fidèle de ses peurs, arme essentielle pour vaincre l’immense solitude et l’extrême fragilité dans lesquelles nous plonge la maladie. Miroir de sa résilience, son récit se pare de réconfort, se meut en force et se fait exutoire, pour mieux traduire le quotidien. Bouleversant de sincérité cristalline, authentique reflet d’une femme face à l’angoisse de mourir, cet ouvrage est l’essence intime et pudique de son combat pour la vie. Pour sa fille et son fils, pour son entourage, pour elle-même.

Hymne à la vie si précieuse, aide morale à toutes celles qui doivent vivre cette épreuve, ce récit est le premier ouvrage d’Agnès d’Ormesson aux Éditions du Panthéon.

Avis de l'éditeur :

Cet ouvrage est le témoignage d'une femme dont le parcours rejoint celui de tant d'autres et pourtant, sa lecture nous amène sans détour sur le chemin de la solidarité et de la force mentale. Un premier livre précieux, qui retrace l'essence même d'un combat pour la vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.