[ÉTUDE] DE LA LIBERTÉ D’ÉDITION À LA LIBERTÉ D’EXPRESSION

En 2017, l’Alliance internationale des éditeurs indépendants, collectif professionnel qui réunit plus de 400 maisons d’édition indépendantes présentes dans plus de 46 pays dans le monde, a lancé une vaste étude sur la liberté d'édition, partie intégrante de la liberté d’expression. La liberté d’édition relève de la liberté de choisir un auteur, de retenir ou de commander des textes, de les mettre en forme et de les publier, de les diffuser et de les commercialiser.

« Nous devons redoubler de vigilance, mais aussi d’inventivité pour déjouer toute forme d’oppression de la parole. La lutte contre toutes les formes de censure (étatique, administrative, religieuse, économique jusqu’à l’autocensure) est aujourd’hui encore un enjeu prioritaire. » Tel est le contenu de la Déclaration internationale des éditeurs et éditrices indépendants rédigée en 2014.

Si, depuis la création de l’Alliance, les éditeurs – garants de la liberté d’expression aux côtés des journalistes, auteurs, blogueurs, libraires, artistes... – ont toujours alerté sur les phénomènes de censure à l’œuvre dans certains pays, nous constatons depuis quelques années de nouvelles formes d’atteintes à la liberté d’expression – notamment dans un contexte où les pressions et les limitationsqui s’exercent sur la parole publique se renforcent.

Après le vent de liberté espéré lors des révolutions du monde arabe, les séries d’attentats en Afrique, en Europe et dans le monde arabe fragilisent à nouveau la parole : une perte de repères et de sens qui amène à se réinterroger sur les espaces de liberté, sur la portée des mots et des supports qui les véhiculent.

Quels que soient les contextes et les réalités géopolitiques des éditeurs, quelles que soient les formesde censure qu’ils subissent, les éditeurs indépendants de l’Alliance se sont engagés à faire circuler des textes et des idées qu’ils défendent, à faire entendre d’autres voix, parfois minoritaires, à participer à la construction d’une pensée critique, à l’émancipation. Il en est de leur responsabilité, tant professionnelle que citoyenne.

Une étude qui s'annonce particulièrement intéressante, à paraître en septembre 2019 !

SourceQuelle liberté d’édition pour les éditeurs indépendants ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.